Asilah : Hommage à Mohamed El Bouanani

Asilah : Hommage à Mohamed El Bouanani

Il est connu pour ses émissions télévisées de compétition, culturelles ou celles consacrées à la mer

Cet événement a été marqué par des témoignages des amis et des intellectuels sur la vie et le parcours professionnel de Mohamed El Bouanani, qui s’est distingué dans la belle époque de la télévision en noir et blanc et jusqu’aux années 90.

Distingué plusieurs fois pour son parcours à la télévision et son œuvre poétique, le journaliste et poète zaïlachi Mohamed El Bouanani vient d’être honoré à Asilah. Cet hommage s’inscrivait dans le cadre du premier forum d’Asilah du sport et de la culture, dont les activités ont eu lieu samedi 5 mai. «Je suis surpris mais aussi très heureux de voir tout ce monde venir me rendre hommage dans une ambiance pleine de chaleur. Je me sens optimiste et très impressionné par l’enthousiasme et l’amour de ces gens pour la culture et l’action sociale», a dit Mohamed El Bouanani non sans émotion à l’issue de cette cérémonie d’hommage.

Cet événement a été marqué par des témoignages des amis et des intellectuels sur la vie et le parcours professionnel de Mohamed El Bouanani, qui s’est distingué dans la belle époque de la télévision en noir et blanc et jusqu’aux années 90 par ses émissions de compétition, culturelles ou celles consacrées à la mer et les marins pêcheurs. Connu pour son grand amour pour Asilah, sa ville natale, il n’a pas pu rompre avec son accent chamali et purement zaïlachi. Les téléspectateurs des années 70 se souviennent de la célèbre émission de Mohamed El Bouanani «Al Mafatih Assabâa», où ce dernier se distinguait par cet accent nordiste et quelquefois par des questions ayant rapport avec des personnages ou des habitudes propres à la ville blanche. Connu aussi depuis son enfance pour son amour pour la mer, il a été surnommé, pendant des années, du public marocain par «Rajoul Al Bahr» (L’homme de la mer), et ce grâce son émission réussie «Al Maghrib Al Bahri». Mohamed El Bouanani trouvait du plaisir à faire découvrir aux téléspectateurs l’univers des pêcheurs à travers le Royaume. «Mohamed El Bouanani dispose de grandes connaissances des mers et des océans. Il avait également ce don de distinguer entre les différents types de poissons», a témoigné le poète et journaliste Abdelatif Benyahia, qui a dit avoir beaucoup appris de Mohamed El Bouanani, dont son amour pour la mer, car l’intervenant s’est lui-même distingué pendant des années par sa célèbre émission «Sabah Al Khair Ya Bahr » (Bonjour la mer). 

Lauréat en 1950 de l’institut des instituteurs à Tétouan, Mohamed El Bouanani a travaillé quelques années comme instituteur à Al Hoceima puis dans la Colombe blanche. Il a ensuite intégré la radio nationale à Rabat, avant de partir, peu de temps après, pour se lancer dans une autre expérience radiophonique à Paris. Mohamed El Bouanani a été sollicité au lendemain de l’indépendance du Royaume de revenir travailler comme chef de programme à la radio nationale à Rabat. Il a reçu plusieurs distinctions pour son empreinte dans le champ médiatique, dont le Wissam Al Arch de troisième classe. Les organisateurs ont décidé de le désigner comme président d’honneur des associations initiatrices de ce premier forum d’Asilah, en l’occurrence «Ma santé, ma vie pour le développement», «La maison d’Asilah» en collaboration avec l’Association de la mer de la Méditerranée, l’Association pour la culture et l’art pour le développement et le lycée Oued Eddahab.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *