Asilah : La femme africaine à l’honneur

Asilah : La femme africaine à l’honneur

16ème Moussem féminin artistique et culturel international

Cette édition mettra en avant le rôle de la femme marocaine et africaine dans le développement de leurs pays respectifs et leurs apports pour la consécration de l’unité africaine.

La femme africaine poursuit sa bataille pour faire valoir ses droits et s’imposer comme un élément clé dans le développement du continent. C’est dans ce contexte qu’aura lieu, du 11 au 16 mars, le 16ème Moussem féminin artistique et culturel international au Centre Hassan II des rencontres internationales à Asilah. Initiée par l’Association marocaine des créatrices contemporaines (AMCC), cette manifestation vise, à l’instar des quinze précédentes éditions, de mettre en valeur la créativité féminine et de présenter le bilan du dernier marathon artistique féminin organisé en 2017 par l’AMCC et où les femmes créatrices sont allées à la rencontre des femmes artisanes rurales des différentes régions au Maroc. «Ce Moussem s’inscrit dans le cadre des actions menées par l’AMCC pour l’épanouissement artistique et culturel, conformément à son programme annuel visant la préservation de l’héritage relatif au patrimoine ancestral et à la création au Maroc», affirme la présidente de l’AMCC Wafaa El Houdaybi.

Cette responsable poursuit que ce 16ème Moussem se veut un lieu de rencontre et d’échange de savoirs et d’expériences entre les femmes créatrices marocaines et leurs consœurs africaines. «Cette édition mettra en avant le rôle de la femme marocaine et africaine dans le développement de leurs pays respectifs et leurs apports pour la consécration de l’unité africaine», ajoute-t-elle. 

Les travaux seront ouverts par une rencontre traitant du rôle de la femme africaine dans le développement socio-économique du continent, tout en prenant appui sur la Constitution marocaine et l’engagement du Maroc en matière de promotion des droits de la femme. Cette rencontre sera suivie, au cours de la même journée, par le vernissage des expositions d’art contemporain et des produits du terroir et de l’artisanat de la femme africaine. Ceci au grand bonheur du public zaïlachi et des visiteurs de la ville, qui sont invités à découvrir la culture et les traditions des différents pays africains participant à ce Moussem.

Le programme de cette manifestation comporte d’autres activités, dont un défilé du caftan et d’autres tenues traditionnelles marocaines et africaines ainsi qu’une soirée poétique, animée par des poètes du zajal marocains et africains. Cette seizième édition sera clôturée en beauté par une soirée spirituelle soufie marocaine et africaine.                                   

Créée en 2001, l’AMCC œuvre dans le domaine de la création plastique féminine contemporaine dans les milieux rural et urbain. Elle s’assigne pour objectif de favoriser la participation effective des créatrices dans le développement des projets culturels, artistiques et économiques afin de combattre la pauvreté. Déjà présente dans six zones à travers le Royaume, l’AMCC ambitionne de mettre en place des antennes dans des zones visitées au fil des éditions du marathon. «Notre objectif est d’aider les femmes en situation précaire par des actions d’orientation et d’accompagnement menées en leur faveur et en vue de développer leurs activités artisanales et artistiques», selon les responsables de l’AMCC.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *