Asilah : Le Moussem culturel ouvre la saison estivale

Asilah : Le Moussem culturel ouvre la saison estivale

L’ambiance bat déjà son plein dans les sites prévus d’accueillir les ateliers d’art contemporain

A l’instar des années précédentes, cette manifestation est marquée par une série de colloques intellectuels, scientifiques et créatifs, prévue dans le cadre de la 34ème session de l’Université d’été Al-Mouatamid Ibn Abbad.

Trônant sur ses beaux sites historiques mais aussi maritimes, l’ancienne médina d’Asilah vient de se parer de blanc en vue de prêter ses murs à de nouvelles peintures murales. C’est à l’occasion du 41ème Moussem culturel international, dont l’ouverture officielle se déroulera, vendredi 21 juin, à la bibliothèque Prince Bandar Bin Sultan. Déjà l’ambiance bat son plein dans les sites prévus d’accueillir particulièrement les ateliers d’art contemporain. A tire d’exemple, celui de la peinture murale, dont les travaux ont été lancés, dimanche 16 juin, avec la participation des artistes du Maroc et d’Arabie Saoudite.

Et à l’instar des années précédentes, cette manifestation est marquée par une série de colloques intellectuels, scientifiques et créatifs, prévue dans le cadre de la 34ème session de l’Université d’été Al-Mouatamid Ibn Abbad et à laquelle prendra part une pléiade d’intellectuels, de chercheurs et des experts représentant les quatre coins du monde. Cette 34ème session de l’Université d’été fera encore cette année la part belle aux sujets prioritaires et en rapport avec l’art contemporain, mais aussi aux grands problèmes qui préoccupent les pays d’Afrique et du Moyen-Orient. Les participants seront ainsi invités à traiter des différents thèmes portant, entre autres, sur «L’insupportable fardeau de la démocratie : quelle voie pour le salut ?», «Le développement durable et les contraintes dans les pays de l’hémisphère Sud», «La cohésion sociale et la diversité dans les systèmes d’éducation arabes», «La poésie arabe dans le contexte d’un paysage culturel mouvant» et «La créativité africaine en Afrique et dans la diaspora».

L’ouverture officielle de ce 41ème Moussem culturel sera précédée par la réalisation des peintures murailles par des artistes marocains et saoudiens. La médina se convertira ainsi en une galerie à ciel ouvert permanente. D’autant plus que les fresques, réalisées sur les murs des quartiers, sont destinées à être exposées tout au long de l’année. L’objectif principal des organisateurs est de mettre en valeur l’ancienne médina qui regorge de sites historiques.

Le programme de cette 41ème édition comporte aussi deux ateliers d’art contemporain au palais de la culture, plus connu des Zaïlachis par Ksar Raïssouni. Des artistes graveurs, peintres et sculpteurs, en provenance notamment du Maroc, de France, d’Arabie Saoudite, de Côte d’Ivoire, du Ghana, de France, de Bahreïn, d’Irak, d’Argentine, de Tunisie, d’Espagne, d’Italie, du Japon, seront invités à y prendre part.

Les enfants ne sont pas en reste, le Moussem leur consacre un bel espace au Ksar Raïssouni pour les initier à la peinture. Une partie de leurs œuvres sera exposée lors de la clôture de cet événement. Le programme comporte également des soirées avec la participation des chanteurs et des musiciens marocains et étrangers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *