Audiovisuel : La CNUCED se penche sur l’expérience marocaine

L’expérience marocaine dans le domaine de l’audiovisuel a été au centre d’une réunion organisé la semaine dernière à Genève. Placée sous l’égide de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), cette rencontre a vu la participation de plusieurs experts internationaux. Le thème retenu : «services audiovisuels : améliorer la participation des pays en développement».
Lors de cette réunion, les problématiques débattues par les experts ont porté notamment sur les stratégies commerciales que les pays en développement pourraient mettre en oeuvre dans le secteur de l’audiovisuel. Comment alors faire en sorte que les préoccupations culturelles soient également prises en compte dans le cadre de ces stratégies?
Représentant le Maroc lors de cet événement, Nuzha Bargach (Direction des relations commerciales internationales du ministère du Commerce extérieur) a présenté les grands axes de la politique de développement des services audiovisuels au Maroc.
Son intervention a porté également sur les principales phases ayant marqué l’évolution du secteur de l’audiovisuel.
Aujourd’hui, le monopole de l’Etat en matière de radiodiffusion et de télévision est levé par un décret de loi datant du 10 septembre 2002. En attendant la mise en oeuvre de la Loi sur l’audiovisuel, c’est à la Haute Autorité de la Communication audiovisuelle (Dahir du 31 août 2002), d’octroyer des autorisations pour la création et l’exploitation de nouvelles chaînes de radio et de télévision.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *