Aziz Hattab en mode producteur de musique à «Hay El Bahja»

Aziz Hattab en mode producteur de musique à «Hay El Bahja»

Dans une nouvelle série ramadanesque sur 2M

L’acteur marocain, Aziz Hattab, qui s’affichera en Ramadan prochain dans le nouveau sitcom «Hay El Bahja» se glissera dans la peau d’un nouveau personnage. Dans cette œuvre télévisée, qui sera diffusée sur la chaîne 2M et dont le tournage a déjà commencé à Marrakech, l’artiste se produit, comme il le précise, aux côtés d’Abdellah Ferkous, Jamila El Haouni, Fadila Benmoussa, Mohamed El Khiari, Abdessamad Miftah El Khair, Leila Haddioui et Abdessamad El Ghafouli entre autres. «Le sitcom raconte l’histoire de trois familles installées dans l’ancienne médina. Dans l’intrigue, je suis marié à Jamila El Haouni, qui interprète le rôle de Chama, avec laquelle j’ai un petit garçon.

Et j’appartiens à la famille dont le père est Abdellah Ferkous, qui ne s’est pas remarié après la mort de son épouse», indique Aziz Hattab. L’acteur ne manque pas de détailler cette intrigue. «Dans cette œuvre, j’interprète le rôle de producteur de musique qui a étudié à l’étranger. A son retour au bled, il s’installe à «Hay El Bahja» et n’hésite pas à demander, outre d’autres membres de la famille, aux parents de vendre le riad où celle-ci est installée. Une demande que les parents rejettent», détaille l’acteur. Le tout avec un bon brin d’humour qui marque cette œuvre réalisée par Safae Baraka et produite par la société Disconnected gérée par Najat Kobi et Khalid Ennakri. Ceux-ci étant entourés d’une équipe professionnelle comme la qualifie l’acteur. Pour l’heure, la moitié de l’œuvre a été tournée dans la ville ocre. Le montage étant réalisé parallèlement.   

Avant de se glisser dans la peau du producteur de musique Aziz Hattab s’est inspiré du look des personnes qui font le même métier.    

Si la proposition a été faite à cet artiste pour interpréter ce rôle, c’est parce qu’il répond à des critères. «Quand on opte pour un personnage ou une équipe, c’est parce qu’on lui fait confiance. Il existe des artistes spécialisés dans les sitcoms. D’ailleurs les acteurs sont rarissimes dans ce genre», estime-t-il. De plus, l’artiste se lance un défi. Celui de réussir un rôle qui sera apprécié par le public en prime-time, notamment lors du ftour. «Avant d’interpréter un rôle, je m’isole pour travailler sur celui-ci. Il est facile de réciter une réplique. Mais ce qui importe c’est la sincérité dans le travail accompli», confie l’artiste. Il rappelle, par l’occasion, son expérience sur les planches. Celle-ci l’a d’ailleurs qualifié pour opter pour le sitcom. «Quand je voyais le public rire lors de mes passages, je me suis dit que je pouvais faire du comique», assure Aziz Hattab en toute confiance.   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *