Aziz Tounsi en tournée avec son «identité» au Maroc et à l’étranger

Aziz Tounsi en tournée avec son «identité» au Maroc et à l’étranger

L’artiste-peintre vient de rafler une médaille française d’étain

Son choix par l’académie, à laquelle il est également inscrit, s’est fait par une commission de 600 artistes du monde qui ont procédé à un classement des artistes selon les niveaux et œuvres.

L’artiste-peintre marocain Aziz Tounsi, qui vient de participer au festival «Cœur à cœur» à Essaouira, est attendu à Istanbul. Comme il le précise, il prendra part, dans la belle ville turque, au festival international «L’autre facette du chaos organisé» qui se tiendra du 16 au 23 août. Il y sera sur appel du comité d’organisation de cet événement. Entre temps, l’artiste participera, du 27 juillet au 22 août, au festival Ben Ahmed, une rencontre nationale des jeunes créateurs. Un événement organisé à l’occasion de la Fête du Trône dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de la culture et la communication, le conseil municipal et la maison de la fille ainsi que la maison des jeunes à Ben Ahmed. 

En exposant lors de ces manifestations dédiées aux arts plastiques, Aziz Tounsi se sent comme artiste «engagé» puisque le premier événement est dédié à la bonne cause. Il a déjà œuvré pour une association d’hébergement de personnes atteintes de cancer. De même, sa participation au  festival Ben Ahmed est une façon d’avoir un apport. Pour lui, «les œuvres sont un investissement en créativité pour améliorer le niveau des arts plastiques au Maroc». Aussi, sa contribution à de telles rencontres et d’autres est, selon ses dires, une manière de célébrer l’art.

Et ce n’est pas tout. L’artiste vient de rafler une médaille d’étain offerte par l’académie Arts-Sciences-Lettres à Paris qui lui a également décerné un diplôme. «J’y ai été proposé par un ensemble d’artistes marocains et internationaux. J’étais surpris quand par le contact de l’académie qui m’avait demandé de constituer un dossier complet sur mon parcours et mes participations à des expositions», exalte Aziz Tounsi. Selon ses dires, son choix par l’académie, à laquelle il est également inscrit, s’est fait par une commission de 600 artistes du monde qui ont procédé à un classement des artistes selon les niveaux et œuvres. «Cette médaille, qui donne une valeur au parcours avec un classement mondial, est un encouragement pour décrocher celle d’or. Je dois tout faire pour y arriver en tant qu’artiste contribuant à la promotion des arts plastiques au Maroc», enchaîne-t-il. Pour lui, cette médaille, également raflée par d’autres artistes marocains, est de plus «une concurrence loyale à la pensée européenne et étrangère».

Ce sont, entre autres, les recherches de l’artiste qui lui ont valu cette consécration et des invitations pour des événements. D’ailleurs, l’association internationale des arts plastiques s’est intéressée à ses recherches. Pour l’heure, il travaille sur l’identité. «Je fais une tournée avec ce thème», précise-t-il en conduisant l’exemple de sa participation à Essaouira où il présentera des toiles sur cette thématique. Outre ces manifestations, l’artiste-peintre a postulé à d’autres. Il dit attendre des confirmations. D’ici là, il compte organiser, au ministère de la culture et la communication, une exposition individuelle sur l’identité en 2020.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *