Barry Levinson préside le jury de la 8ème édition

Barry Levinson préside le jury de la 8ème édition

Le jury de la de la 8ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM) sera présidé par le cinéaste américain Barry Levinson.  Réalisateur, scénariste et producteur, Barry Levinson  est détenteur de quatre Oscars, dont celui de meilleur réalisateur, Barry Levinson a dirigé des comédiens tels que Robert Redford, Robert De Niro, Robin Williams, Tom Cruise, Dustin Hoffman, Samuel L. Jackson, Brad Pitt ou Forest Whitaker, précise un communiqué parvenu à ALM. Le jury de cette 8ème édition du FIFM sera également composé de l’anthropologue, femme de lettres et des arts marocaine Ghita El Khayat , les comédiens allemand et portugais Sebastian Koch, Joaquim de Almeida et le réalisateur, scénariste et producteur anglais Hugh Hudson. Figure aussi parmi les membres du jury, la comédienne italienne Caterina Murino, le réalisateur et scénariste espagnol Agusti Villaronga, la comédienne française Natacha Régnier et Mariama Barry, écrivain et juriste guinéo-sénégalaise, précisent les organisateurs. Les longs-métrages, en compétition lors de la 8ème édition du FIFM,  seront en lice pour les quatre prix du festival, notamment l’Etoile d’or (grand prix), le prix du jury, le prix d’interprétation féminine et le prix d’interprétation masculine.
Placée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cette édition rendra un vibrant hommage à plusieurs créations cinématographies notamment le cinéma britannique (40 ans de cinéma anglais), la Russie d’Andrei Konchalovsky et 50 ans de cinéma marocain. Concernant le 7ème art de la Grande-Bretagne, les organisateurs proposent aux festivaliers une rétrospective d’une quarantaine de films, depuis «If» de Lindsay Anderson (Palme d’or en 1968) jusqu’au film de Ken Loach «Le vent se lève» (Palme d’or 2006). Fidèle à ses convictions d’offrir au public une sélection riche et variée qui apporte une connaissance internationale de la création cinématographique, l’édition de 2008 rendra également hommage à «la Russie d’Andrei Konchalovsk». Cette même rétrospective sera reprise en janvier 2009 à Paris. Sept films seront proposés aux festivaliers, dont le dernier opus «Gloss» d’André Konchalovsk, «Le nid de gentilshommes», avec Irina Kuptchenko, Leonid Kulaguin, Beata Tyshkevitch, «Oncle Vnia», (Siberiada), chronique d’un village de la Sibérie du début du XXe siècle aux années soixante-dix, «Le cercle des intimes», «Riaba ma poule», «La maison de fous»…
Les 50 ans du cinéma marocain seront célébrés par l’expérience cinématographique de Mohamed Osfour dont le premier long métrage «Le fils maudit» est une expérience qui couronne les quelques courts-métrages qui parodiaient les grands genres cinématographiques. Rappelons que la filmographie marocaine fête cette année son jubilé d’or dans un contexte particulier, marqué par une grande dynamique qui caractérise l’ensemble de la profession cinématographique. La 8ème édition tient également à saluer le grand talent du cinéaste décédé récemment, Youssef Chahine, auteur des célèbres films en l’occurrence: «Le destin», L’émigré», «L’Autre», etc. A noter que les cérémonies d’ouverture et de clôture, produites par la SNRT et diffusées en direct sur la chaîne Al Oula seront présentées par Sana Zaïm, animatrice de la radio marocaine et Alex Taylor, journaliste international.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *