Brahim El Mazned : «Le Festival Timitar milite en faveur de la diversité culturelle»

Brahim El Mazned : «Le Festival Timitar milite en faveur de la diversité culturelle»


ALM: Quelle est la particularité de cette édition ? Et quelle en est la valeur ajoutée?
Brahim El Mazned: Le festival offre le meilleur de ce qui se produit en musique amazighe et en musique du monde, le festival Timitar invite cette année des artistes de très grande notoriété venus du Pacifique, des Caraïbes, d’Afrique, des Balkans mais aussi de toutes les régions du Royaume. Les musiques urbaines seront également au rendez-vous sans oublier quelques têtes d’affiche. La valeur ajoutée est que le festival est une opportunité pour le public de découvrir des artistes venus de loin souvent pour la première fois au Maroc. Timitar donne de plus en plus une belle image pour la ville à travers le monde entier.

Quels sont les temps forts de la 8ème édition de Timitar ?
Lors de cette édition, le festival invitera de grands noms de la scène musicale actuelle comme Hindi Zahra qui a remporté le Prix Constantin en novembre dernier et a remporté «la Victoire» de l’album de musiques du monde de l’année, le Rock Star Goran Brigovic, la célèbre Calypso Rose, la star libanaise Najoua Karam et le groupe phare des années 70 Cool & The Gang. Sur le plan national des, célébrités comme Daoudia, Rayssa Fatima Tabaamrant, Oudaden, Souiri, Senhaji. La scène des musiques actuelles avec Mayar Band, Barry et plusieurs Dj qui animeront les intermèdes entre les plateaux pour faire durer le plaisir de la musique.

Quel est l’objectif du festival et quel est le public ciblé ?
Le festival milite en faveur de la diversité culturelle et place la culture amazighe dans le contexte international et celui des musiques du monde. C’est une occasion annuelle très attendue par le public gadiri mais aussi les habitués du festival de plus en plus nombreux. Le festival a aussi pour objectif de créer une dynamique économique et touristique importante dans la ville d’Agadir et sa région. Le public du festival, avec des jeunes et adultes, se compose de toutes les classes sociales avec de plus en plus de spectateurs nationaux et internationaux.

Comment évaluez-vous le bilan du festival Timitar après 8 ans de son organisation ?
Le bilan est satisfaisant. Les artistes ont toujours répondu présent, le public aussi, il est venu en masse pendant les sept éditions, et pour moi c’est la plus belle des reconnaissances à ce festival. Maintenant, il faut se concentrer sur la huitième édition qui se déroulera dans quelques jours.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *