Brahim El Mezned : «Nécessité d une plate-forme régionale et nationale pour défendre les artistes»

Brahim El Mezned : «Nécessité d une plate-forme régionale  et nationale pour défendre les artistes»

ALM : Comment est née l’idée d’organiser l’European Forum of Worldwide Music Festivals 2012 à Agadir ?
Brahim El Mezned :  La naissance de cette initiative est venue du fait que nous sommes membres de ce réseau. Nous avons toujours pris part aux réunions de ce réseau. Cependant, nous nous sommes rendu compte que plusieurs collègues des pays nordiques ne connaissent pas la dynamique des festivals et l’engouement que cela génère au Maroc. Par ailleurs, la timidité de la présence de nos artistes dans ce genre de manifestation nous a également poussés à organiser cet événement pour une fois au Maroc. Ce qui est une première.

Quelles retombées pour ce forum ?
Les retombées médiatiques de cet événement sont de grande importance et pour le Maroc et pour la destination. Cependant, le grand intérêt de ce forum réside dans le fait qu’il permettra aux artistes marocains de rencontrer les professionnels du domaine et d’échanger avec eux ainsi que de faire connaître leur répertoire et musique voire se présenter devant eux sous forme de showcase pour qu’ils puissent s’exporter. Des partenariats peuvent être développés dans ce sens.

Comment cette initiative peut-elle aujourd’hui aider l’artiste marocain à s’exporter ?
L’export de la musique a besoin de moyens et de la mise en place de salons. L’European Forum of Worldwide Music Festivals a donné naissance au Womex (World Music Expo) qui est un des plus grands salons dans le domaine. Le Maroc a besoin d’avoir une plate-forme régionale et nationale qui pourra défendre les artistes du Maroc et du sud de la Méditerranée. C’est un projet sur lequel nous menons une profonde réflexion et qui a besoin d’une adhésion politique et privée.

En quoi consiste le programme de ces trois jours du forum ?
Le programme de ces trois jours, du 20 au 22 septembre, se décline en trois volets. Les matinées seront consacrées aux réunions inter-réseau alors que les après-midi sont consacrés aux speed-meetings entre les artistes et les directeurs artistiques. Ceci étant, les soirées sont dédiées aux concerts. Nous avons voulu, par ces concerts, faire découvrir la diversité artistique et sa dynamique à nos homologues européens. Ainsi, des artistes de la musique urbaine, traditionnelle et acoustique vont se produire au cours de ces soirées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *