Brahim L’haissen expose à Laâyoune

Dans un panorama artistique fécond au Maroc, l’artiste-peintre Brahim L’haissen de Laâyoune est en quête de créativités, inspirées d’une thématique fondée sur l’identité, le patrimoine et la symbolique, l’objectif étant la contribution à l’enrichissement du patrimoine national des arts plastiques.
A travers de telles spécificités, qui ont marqué de leur présence toute une collection d’oeuvres révélatrices d’une maîtrise artistique, en corrélation avec la dimension moderniste, l’artiste se déploie avec force rigueur pour donner corps à des toiles d’une dimension objectiviste unifiée en harmonie avec l’unicité du thème.
Cette unicité apparaît dans nombre d’oeuvres du répertoire artistique de ce peintre, dont  » Lamlahfa  » qui illustre un habit féminin dans les provinces du Sud avec toutes ses dimensions culturelle et esthétique. L’unité acquise à cette thématique resurgit également dans  » l’enveloppe postale « , titre d’un univers conçu par l’artiste en tant que forme d’ouverture sur la valeur de la communication humaine, en corrélation avec le patrimoine et la modernité.
De telles oeuvres créatrices forgent un système en concordance avec l’environnement du patrimoine et la modernité, à travers lequel l’artiste tente d’atteindre les profondeurs de la mémoire culturelle du patrimoine hassani, l’instant de maîtriser sa chaleur et s’offrir des moments à la croisée des mondes de la modernité.
Ce plasticien a annoncé la tenue, la mi-février 2005 à Laâyoune, d’une exposition de l’ensemble de ses oeuvres. Au programme également, une conférence autour du même thème, avec la participation de chercheurs et adeptes du patrimoine hassani.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *