Bruno Thibaudeau : «Le Maroc offre un cercle économique vertueux et légal»

Bruno Thibaudeau : «Le Maroc offre un cercle économique vertueux et légal»


ALM : Pourquoi avez-vous choisi de lancer le bouquet «Canal+ Maghreb» en cette période, sachant bien que l’Algérie était le premier pays maghrébin à en bénéficier ?
Bruno Thibaudeau : Le paysage audiovisuel marocain est plus structuré par rapport à l’Algérie. C’est pour cette raison que les démarches ont été plus rapides là-bas. Nous nous sommes présentés, en janvier, auprès de la HACA qui a pris tout son temps pour évaluer l’implication de cette nouvelle forme de commercialisation sur le territoire marocain, notamment par rapport à son paysage audiovisuel. L’accord de cette instance représente pour nous une phase très importante. Nous sommes fiers que le Maroc bénéficie de cette offre. Ce pays constitue un champ propice pour créer un cercle économique vertueux et légal.

Quelles ont été les conditions de la HACA ?
Les conditions de la HACA sont relatives à la protection du téléspectateur. En tant que groupe, nous prenons en considération ces formalités dans tous les pays où nous sommes installés. Pour ce bouquet maghrébin, nous nous sommes engagés à avoir une vraie déontologie par rapport à certains programmes, en l’occurrence les films pour adultes qui sont, a priori, interdits de notre programmation.

Présentez-nous cette offre. Qu’en est-il de la programmation ? Et quelle place occupe le football dans votre grille ?
Il s’agit de cartes prépayées de 6 ou 12 mois qui coûtent respectivement 1.300 et 2.500 DH soit une moyenne de 200 DH par mois. L’offre comprend un bouquet Canal+ de 25 chaînes en addition au bouquet Arabsat qui englobe environ 200 chaînes arabes. Concernant la programmation, nous partons du principe d’assurer un intérêt commun pour tous les téléspectateurs. De ce fait, des programmes de souches marocaines seront au rendez-vous et seront diffusés pour tous les téléspectateurs de Canal+ au Maghreb comme en France. En dépit du décalage horaire, la programmation sera la même pour les pays maghrébins à savoir l’Algérie , le Maroc et bientôt la Tunisie.  Quant au football, dans le bouquet Canal +, figurent des chaînes d’actualités sportives mondiales tels «Info sport», et des chaînes spécifiques de clubs en l’occurrence «Girondins TV». Concernant les événements footballistiques internationaux, nous avons eu un accord gagnant-gagnant avec ART pour la diffusion de la «Champion’s ligue» jusqu’à la finale du mois de mai. Il se peut qu’on puisse décrocher d’autres accords pour nourrir notre antenne avec ce genre de programmation. 

Quel est l’apport de la collaboration avec le groupe Arabtsat ?
Il nous paraissait très important de nous associer à Arabsat, vu qu’il dispose d’une vraie stratégie de déploiement satellitaire de long terme sur le Maghreb. C’est une famille de satellites qui aura une illumination sur tout le Maghreb. C’est un groupe qui réuni plus de 200 chaînes arabes. Il est le répéteur de la Ligue Arabe. Ces facteurs se croisent avec nos finalités dans cette région. Notre objectif étant de lancer une offre simple de chaîne francophone et arabe légale.
C’est une offre large qui prend en compte la diversité linguistique et culturelle. Prochainement, d’autres chaînes arabes se joindront à notre grille. Si nous sommes ensemble, aujourd’hui, c’est pour développer une offre de réception très couverte et payante au Maghreb et à d’autres pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *