mai 30, 2017

Caftan 2017 : «Hymne à la paix», un thème dans l’air du temps

Caftan, l’événement phare de la mode traditionnelle marocaine, était de retour pour la 21ème édition, et ce samedi 22 avril 2017, à Marrakech.

Un événement qui a essayé cette année de souffler un vent de paix et d’espoir sur le monde. «Hymne à la paix», était le thème choisi. Un thème qui a été présenté comme une évidence comme l’explique Zineb Timouri, directrice de publication du magazine Femmes du Maroc, initiateur de l’événement. «Hymne à la paix est un thème qui est d’actualité, parce que le monde traverse des temps troubles, des temps de guerre, d’exclusion et de terrorisme». Caftan tient ainsi à démontrer que le Maroc a une légitimité quant à ce thème étant donné que le Royaume reste un havre de paix, de tolérance, d’ouverture et d’acceptation de l’autre. Cette année, l’événement a connu la participation de 16 candidats, dont 13 vétérans et 3 nouveaux talents, car «Caftan reste un moyen pour les créateurs de cet habit traditionnel marocain de s’exprimer et d’être les prescripteurs des tendances de la haute couture marocaine», poursuit Zineb Timouri. Pour les couturiers habitués de la manifestation mode, ces derniers ont laissé libre cours à leur imagination sur du brocard, organza, soie et dentelle en les habillant de perles, cristaux et broderie. Comme lors des précédentes éditions, Caftan 2017 supporte une cause humanitaire. Cette année, et pour la 4ème année consécutive, l’événement a accompagné le réseau national SOS Village d’enfants qui est venu réitérer l’engagement des organisateurs et stylistes en faveur de l’enfance marocaine. «C’est toujours un honneur pour nous que le groupe Caractères accepte de nous aider à donner une voix aux jeunes enfants sans famille et abandonnés», confie Amina…

Comme à chaque année, de nouveaux talents se présentent. C’est le cas de Mounia Amouri qui s’est dite très fière de participer à cet événement et de défiler parmi les grands noms de la mode marocaine. Bien qu’il s’agisse de sa première participation, Mounia est une professionnelle dans le métier. Cela fait des années qu’elle pratique la couture traditionnelle marocaine. Pour elle Caftan reste une expérience sans précédent : «Caftan reste l’événement incontournable de la mode marocaine, où se réunissent tous les grands créateurs, mais aussi tous les férus de caftan. C’est pour cela que j’étais vraiment très impatiente, mais aussi un peu nerveuse de voir mes créations défiler le long de ce podium légendaire». Quant à son style, Mounia se décrit comme une puriste de l’habit traditionnel. «Je reste authentique. Je ne dénature pas le caftan. Si on veut faire des robes, on fait des robes, mais le caftan reste l’habit marocain par excellence». Cette manifestation ne revêt pas seulement un aspect mode. Caftan 2017, comme toutes les autres éditions, a été mis en place afin de promouvoir la culture marocaine, que ce soit au niveau national ou international. Car comme la plupart des gens présents lors de cette manifestation, tous sont d’accord sur le fait que cet habit reste une vitrine sur la culture marocaine d’antan avec une touche de modernité. Mais ce n’est pas tout, cet événement est également venu soutenir la cause de l’artisanat marocain. En effet, l’artisanat et l’artisan en lui-même restent l’un des piliers de la création du caftan. «Sans les mains de l’artisan, le caftan ne serait pas ce qu’il est. Ce sont ces petites mains qui font la merveille du caftan et sans elles le caftan ne serait pas une aussi belle pièce».

Autre nouvelle figure, Khaoula Moujahid, artiste montante de la scène marocaine. Cette première participation était très spéciale pour Khaoula. «Je suis vraiment heureuse de me trouver ici, parce que c’était vraiment un rêve pour moi d’être présente pour une des éditions de Caftan. Je suis contente parce que cet événement représente la femme marocaine d’une manière formidable». Le thème de cette année résonne énormément chez Khaoula car la paix est ce que représente le Maroc pour elle et la paix représente l’amour. Un amour qu’elle a pour sa mère qui était présente avec elle lors de Caftan et qu’elle partage avec nous. «Comme vous pouvez le voir, ma mère est présente avec moi. C’est l’une de mes plus grandes supportrices. Quand elle est avec moi, je me sens forte. Je la remercie infiniment parce qu’elle ne me laisse jamais tomber. Elle est formidable». Bien que Caftan en soit à sa 21ème édition, l’effervescence et l’attrait autour de cet événement ne sont pas moindres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *