Cahiers des charges de l audiovisuel : Derniers réglages avant la mise en application

Cahiers des charges de l audiovisuel  : Derniers réglages avant  la mise en application

Enfin! Le projet des cahiers des charges relatifs aux chaînes du pôle public, piloté par Mustapha El Khalfi, ministre de la communication, et publié au Bulletin officiel en octobre dernier, vient d’être activé. Avant sa mise en application, une nouvelle étape vient d’être franchie par le conseil d’administration de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT). Celui-ci vient d’élire les membres de la commission de sélection des programmes et de la commission d’éthique des programmes. «Les deux commissions sont composées de représentants de la société ainsi que de personnalités indépendantes», indique le communiqué de la SNRT. En effet, le comité de sélection des programmes est composé du responsable de la chaîne ou la radio concernée, aux côtés de Boukhris Fatima, Qoraichi Maria, Mustapha Kabbaj, Sami Abderrahim, Hakim El Ghissassi, Adel Fakir et Rachid Hommane. Quand à la commission d’éthique des programmes, elle comprend Hanan El-Aimani, Bendadouch Mohamed, Bensafia Abdellatif, Omar Rami et Mohamed Mamad. Un travail de longue haleine doit être élaboré par ces deux commissions ayant pour rôle la sélection des programmes de qualité. Il faut reconnaître que les «grandes lignes» des cahiers des charges de la SNRT et de la Soread-2M visent à hisser la qualité de la production nationale voire renforcer le pluralisme linguistique et les libertés.
 En vertu de ces cahiers des charges, la deuxième chaîne -2M, devrait disposer de bulletins d’information à dimension régionale, consacrer 50% de sa grille à la langue arabe, 30% à l’amazigh, et autres dialectes. Les 20% de la grille restants devraient être attribués aux langues étrangères. Par ailleurs, le projet présenté par M. El Khalfi fait état de création de nouvelles chaînes de télévision dont le lancement est prévu pour 2013 et 2014. Parmi ces chaînes, une traitera des questions de la famille et de l’enfant, conçue en partenariat avec le ministère de la famille et du développement social. Ainsi la chaîne éducative Arrabia devient chaîne culturelle. Al Maghribia, relais à l’international des programmes d’Al Oula et 2M, verra ses émissions destinées aux MRE se renforcer. Il en est de même pour la chaîne religieuse Assadissa.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *