Cahiers des charges : Zoom sur la chaîne culturelle

Cahiers des charges : Zoom sur la chaîne culturelle

Il y a environ dix jours, on a écrit sur ces colonnes que la chaîne éducative Arrabiaa sera transformée en chaîne culturelle en vertu des nouveaux cahiers des charges (2012-2014) du pôle audiovisuel public. Selon cette mouture, cette chaîne, dirigée par Maria Latifi qui est restée d’ailleurs injoignable, diffusera ses programmes 24 h par jour au lieu de 7h environ. Outre son caractère culturel et éducatif, cette station, relevant de la SNRT, devrait programmer hebdomadairement et régulièrement un bulletin d’information, d’une durée de 26 minutes, portant sur les nouveautés marquant les domaines scientifique, technologique, artistique et culturel. Voilà une bonne démarche permettant d’approfondir les connaissances du peuple marocain en la matière ! Sont également prévus, sur la grille d’Arrabiaa, des talk- shows d’une durée de 52 mn. Entre autres, les téléspectateurs pourront suivre une émission de débat consacrée à l’expression littéraire marocaine produite par une société marocaine. Aussi, la chaîne est tenue de programmer au moins une émission du même genre en langue amazighe. La même chose pour les documentaires. Ainsi, Arrabiaa devrait diffuser au moins un documentaire hebdomadairement en langue amazighe. De plus, la station culturelle devrait diffuser un documentaire produit par une société marocaine concernant les coutumes, les rituels et l’art de vivre dans différents domaines et régions du Maroc, ainsi qu’un documentaire produit également par une société marocaine et dédié à l’histoire du pays.  Parallèlement, la chaîne est invitée à diffuser régulièrement des émissions consacrées à l’éducation civile, au soutien scolaire, à l’apprentissage des langues notamment amazighe. Le fait de mettre l’accent sur cette langue est une initiative qui répond vivement aux dispositions de la Constitution. En outre, les cahiers des charges prévoient de renforcer les cours d’alphabétisation sur Arrabiaa et d’émettre une émission pour l’apprentissage de la langue des signes à compter du 1er juillet 2012. Ceci sans omettre de signaler que la nouvelle mouture met également l’accent, entre autres, sur la programmation d’œuvres cinématographiques et théâtrales marocaines produites par une société marocaine.
De surcroit, la chaîne culturelle devrait contribuer à la production audiovisuelle nationale à raison de 40% de la durée du réseau de référence quotidien à compter du 1er juillet jusqu’à fin décembre de l’année en cours, 50% étalés sur 2013 et 60 % à partir du 1er janvier 2014. Espérons que ces engagements seront respectés pour répondre aux aspirations culturelles des Marocains !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *