Casablanca crée son premier festival d’animation

Casablanca crée son premier festival d’animation

Casablanca a eu droit aux festivals «Casaciné», Casamusique», et voilà qu’arrive «Casanim». Il s’agit du nouveau Festival international du film d’animation qu’ailleurs de la métropole. Il se déroulera à l’Institut Cervantès de Casablanca durant quatre jours.  La première édition de cet événement qui a démarré hier et se poursuivra jusqu’au 17 avril est initiée par l’association «AniMaroc » qui rassemble des jeunes artistes marocains grâce au carrefour du Festival international du cinéma d’animation (FICAM) organisé par l’Institut français de Meknès. «Casanim» est l’un des premiers fruits de travail de cette association composée d’une trentaine de personnes. «L’objectif de ce premier festival est de faire connaître les techniques de l’art du film d’animation et de la bande dessinée au public marocain et précisément au public casablancais», a indiqué à ALM, Younes Mouslih, président de l’association «AniMaroc ». Et d’ajouter: «Cet événement se construit sur les envies et les projets des professionnels du monde de l’animation et de la sphère culturelle et éducative qui souhaitent faire découvrir le cinéma d’animation à leur public.  Tous proposent, en fonction de leurs activités, de leur public et de leurs moyens des actions autour du cinéma d’animation». Ainsi, «Casanim» vient donc combler un manque flagrant d’espaces dédiés à l’expression artistique, à renforcer l’engouement déjà remarquable d’un public de plus en plus grandissant pour l’animation, à promouvoir un art au service de l’imaginaire et à démontrer l’étendue du talent des jeunes artistes marocains. Premier festival de genre à Casablanca, «Casanim» rassemble des animateurs reconnus ou en devenir, réalisateurs, producteurs, enseignants, étudiants, studios, graphistes, artistes, passionnés ou néophytes.  Sept écoles participeront à cet événement dont l’École des beaux-arts de Tétouan. Selon les organisateurs, le festival se veut un événement qui permet d’échanger et réaliser des partenariats avec d’autres organisations nationales et internationales. «Notre but est de mettre en place des formations dans ce domaine, afin de permettre à la catégorie nécessiteuse d’en bénéficier», ajoute le M. Mouslih. Figurent au programme, des projections, ateliers, tables rondes autour du sujet du cinéma d’animation. En plus des projections et programmes non-compétitifs, Casanim présente des programmes spéciaux, tels le quickdrawing, des workshops et encore des concours. Deux prix seront distribués aux gagnants de cette édition.


 Le programme

• Jeudi 15 avril : 15h à 17h Projection de courts métrages.
19h : Table ronde sur le cinéma d’animation.
• Vendredi 16 avril : 15h à 17h :
Quatre courts métrages présentés par leurs réalisateurs.
19h à 21h  : Atelier ouvert au public.
Samedi 17 avril : 10h à 12h :  Activités pour enfants.
15h à17h : Atelier ouvert au public.
19h à22h : Clôture du Festival, remise des prix et la performance de VJ Calamora.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *