Casablanca : Une bibliothèque régionale pluridisciplinaire

Sans avoir encore localisé le lieu de construction ni avoir précisé la date du démarrage des travaux, le Conseil de la région de Casablanca et l’Université Hassan II-Aïn Chok ont manifesté leur volonté de construire un véritable espace culturel, à savoir “une bibliothèque régionale universitaire de Casablanca“, moderne.
A ce propos une rencontre avait eu lieu dernièrement entre les deux partenaires et avec la participation du centre Ibn Batouta pour les études, les recherches scientifique et stratégies, pour présenter ce projet qui se veut au service de plus de 40.000 étudiants et du grand public bidaoui assoiffé de lecture.
Cette bibliothèque sera, comme il a été révélé lors de cette réunion, construit sur une superficie totale de 6.000 mètres carrés. Il sera également doté de trois salles de lecture : une salle pour le grand public, une deuxième pour les étudiants et une troisième pour les congrès, les séminaires et autres usages. D’une superficie globale de 2.700 m2, ces salles comptent chacune quelque 300 places.
La bibliothèque compte aussi deux salles de lecture recherche de 100 places, un hall d’accueil et d’exposition étalé sur une superficie de 300m2, un centre de conférences composé d’une salle polyvalente modulable de 200 m2, des services administratifs et logistiques (bureaux pour la bibliothèque et rayons pour stockage d’ouvrage), un espace multimédia et consultation informatique sur 200 m2, une salle de formation, un centre de ressources, et un espace de détente.
Le président du Conseil de la région de Casablanca, Mohamed Chafik Benkirane et le président de l’Université Hassan II-Aïn Chok, Mohamed Berkaoui, ont révélé, lors de cette rencontre, que le coût global de l’opération est de l’ordre de 42 millions de dirhams.
Quant au budget de fonctionnement, il est de l’ordre de 4 millions de dirhams par an sans prendre en considération les salaires des employés qui seront au nombre de 50 personnes.
Ambitieux, ce projet n’en a pas moins suscité des craintes. A commencer par celle qu’il reste un simple projet sur papiers.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *