Casandalouse à l’heure palestinienne

Casandalouse à l’heure palestinienne

Le Festival Casandalouse entame sa troisième édition. Cet événement musical aura lieu du 30 novembre au 4 décembre prochain dans les villes de Casablanca, Tanger et Rabat. Après s’être focalisés sur la métropole économique, les organisateurs, l’Association des amateurs de musique andalouse, ont décidé de délocaliser le concept vers d’autres villes. «Nous sommes en train d’externaliser le label de Casandalouse de façon à ce que les habitants d’autres villes puissent en profiter», déclare le président de ces rencontres de musique andalouse Aziz Alami. Autre nouveauté de cette édition : le choix des lieux des spectacles. En plus de la salle de l’Office des changes où se dérouleront les concerts d’ouverture et de clôture, d’autres espaces seront inclus dans la programmation.
Les fans de la musique andalouse pourront donc se diriger vers le théâtre Mohammed VI aux Roches Noires, et le théâtre Moulay Rachid. Des concerts auront lieu également à la faculté de droit de l’Université Hassan II à Casablanca. «Les étudiants auront droit aux spectacles de la musique andalouse, puisque les orchestres vont se produire également dans l’université», précise le président de Casandalouse.
La Palestine sera l’invité d’honneur de cette troisième édition avec la participation du luthiste Khalid Jubran.
«Nous avons tenu à exprimer la solidarité avec le peuple palestinien en choisissant ce pays comme invité d’honneur», précise Aziz Alami.
Ces rencontres verront la participation de 120 artistes représentant, outre la Palestine, l’Espagne  (flamenco), la Tunisie (malouf), l’Algérie (gharnati) et le Maroc (el-ala). Sur la liste figurent la troupe de femmes  tunisiennes  »AI Azefat » conduite par Amina Srarfi, la troupe Tarchiha de la  musique arabe (Palestine) sous la houlette de Khalid Jubran, Koufi Nouri  (Algérie), la troupe Semblanza Flamenca avec la danseuse mythique Ursula Lopez  (Espagne), l’orchestre Abdelkrim Raiss, Ahmed Zitouni, Mohamed Briouel, le groupe Issaoua et Mohamed Tamsamani.
La soirée d’inauguration du 30 novembre sera animée à travers un spectacle vivant de la troupe Issawa. Les rencontres seront clôturées par un spectacle de la troupe palestinienne.
Après avoir rassemblé près de 8.000 spectateurs l’année dernière, les organisateurs tablent cette année sur la présence de 10.000 personnes sur l’ensemble des sept sites et avec un total de 18 représentations.


 Programme du Festival à Casablanca


Jeudi 30 novembre
Office des changes :
Aissaoua de Fès
Orchestre de Briouel
Orchestre Koufi Nouri (Algérie)

Théâtre Mohammedia :
Troupes de femmes tunisiennes                    
Orchestre Zitouni
Théâtre Moulay Rachid : 
Orchestre Chaachou
 Aissaoua de Fès           

Vendredi 1er décembre
Office des changes :
Orchestre Zitouni (Tanger)
Troupes de femmes tunisiennes  (Femme Al Azefat)
Théâtre Mohammed VI-Roches Noires :
Orchestre Chaachou -Samblanza flamenca
Faculté de droit :
Orchestre de Briouel Fès (Maroc)

Samedi 2 décembre 2006 
Théâtre Mohammedia :
 Orchestre Akrami
 Samblanza flamenca


Renseignements pratiques

Site du festival : www.musique-andalouse.com

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *