Ce que les cafés sont devenus de nos jours

Ce que les cafés sont devenus de nos jours

«Une bonne communication, dit Anne Morrow Lindbergh, est aussi stimulante qu’une tasse de café ». Quelle relation peut-on donc établir entre la communication et le café ? Nombreux sont les gens qui fréquentent les cafés pour diverses raisons dans le but de prendre une tasse de café seul ou avec des amis. Ces lieux de rencontre constituent-ils l’endroit par excellence d’une bonne communication et de repos ? De nos jours, les cafés prolifèrent de jour en jour. Quand on se promène en ville, surtout le samedi et dimanche, on ne voit que des foules de gens assises près des tables, entrain de déguster une tasse de café ou ingurgiter une limonade. Les cafés deviennent aujourd’hui un monde qui a ses propres caractéristiques et ses spécificités. On s’y donne rendez-vous pour parler de ses problèmes ; débattre de plusieurs sujets, ou tout simplement pour passer le temps loin de sa maison et du bruit des enfants. Il est même des élèves qui trouvent dans les cafés le lieu  convenable où on peut apprendre ses leçons et préparer ses devoirs et ses examens. Hamid est en deuxième année du Bac, il affirme :
« Comme je ne peux pas apprendre mes leçons chez moi, je viens au café. Il y a un endroit réservé aux étudiants, nous formons des groupes et nous travaillons ensemble. Il y a un peu de dérangement  mais il n’y a aucun problème. On peut prendre un verre de thé ou une tasse de café et on y passe presque six heures, cependant, certains cafés sont sales, bruyants à cause de la musique, des fumeurs… » Les cafés peuvent devenir des lieux où l‘on passe des moments de détente avec des amis pour parler des choses intéressantes, regarder des matches de football… Malheureusement, divers problèmes nuisent à la détente des consommateurs et c’est à ce sujet que le propriétaire d’un café connu de la ville déclare : «Les clients qui arrivent chez nous, ne se comportent pas de la même façon. Il y a des gens tranquilles mais d’autres sèment la terreur dans nos cafés surtout lorsqu’il y a un match quel qu’il soit. Vous croyez qu’un tel comportement reflète l’esprit sportif ? On nous casse les assiettes, les verres, les tables et on nuit aux autres clients. C’est inconcevable comme comportement ! Parfois, il y a ceux qui ne paient rien sous prétexte que telle équipe n’a pas marqué de but. Un autre chose qui peut nuire à nos consommateurs, c’est le problème de la cigarette. Regardez cette fumée noire qui se dégage de ces recoins. Quand il fait froid, on ferme les vitrines et c’est là que la situation empire, des nuages de fumée enveloppent tout le café, on dirait un volcan en éruption. ». Dans un café, on trouve des comportements de tous les acabits, c’est un monde où différentes éducations s’entrecroisent, un lieu qui attire les gens chaque fois qu’ils ont besoin d’un moment de répit après une journée pleine de travail. Ahmed est un garçon de café. Il y travail depuis des années. Pour lui, le café est la seule source de ses revenus : «Je travaille à partir de 6 h du matin jusqu’à 13h. C’est un peu fatigant mais je suis satisfait. Il y a des clients qui nous donnent un pourboire pour les bons services que nous leur rendons. Nous devons rester toujours propres et respectueux envers tout le monde. Le café s’emplit de consommateurs surtout l’été où les jours des fêtes. N’oubliez pas que le type de consommation qu’on sert à nos clients, dépend des saisons et des occasions. En hiver par exemple, les tasses de café chaudes et le thé sont les plus demandés, en été ce sont les limonades et les jus qui prennent le
dessus». Les prix des consommations varient d’un café à l’autre mais sans aucune grande différence. Par exemple, le prix d’une tasse de café varie entre 6 et 8 DH. Le café noir 4,5 DH, le café au lait 5,5dhs, le jus d’orange 6 DH, l’avocat 8 DH…Omar est l’un des clients assidus d’un café. Pou lui, le café peut devenir la seule préoccupation d’un grand nombre de gens. «Ce qui me dérange ici, affirme-t-il, ce sont les fumeurs .On peut supporter le bruit car on est assis près du boulevard mais la cigarette, ça nuit aux autres. Regardez cette épaisse fumée qui se dégage de ces tables, on dirait un incendie. J’ai l’habitude de venir me reposer loin du tumulte de notre quartier. Je suis avec des amis, je viens de demander au garçon du café un Coca parce qu’il fait un peu
chaud.». Le café est un endroit où les gens se réunissent pour parler librement de leurs problèmes, débattre de plusieurs sujets qui les préoccupent, faire des exercices, apprendre des leçons, lire des journaux… Le café est un milieu familial d’un autre genre où la bonne communication et le respect doivent primer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *