Chefchaouen sur TV5

Pour la troisième année consécutive TV5, en partenariat avec le CIRTEF (Conseil International des Radios et des Télévisions d’Expression Française) et l’AIF (Agence Intergouvernementale de la Francophonie) a proposé à ses jeunes téléspectateurs, âgés de 18 à 25 ans, de participer au concours Jeunes Reporters. Pour l’année 2002, ils étaient 20 Lauréats à avoir gagné une caméra numérique qui leur a permis de filmer leur reportage.
Le jury a sélectionné les 15 meilleurs sujets. Parmi les lauréats, Issam Mesbah, jeune marocain de 21 ans, étudiant en quatrième année de médecine, s’est démarqué par son documentaire « Chefchaouen : une cité perdue ». Il y rappelle que Chefchaouen est une ville historique située au nord du Maroc, fondée par des réfugiés musulmans fuyant l’Andalousie qui y construisirent une citadelle escarpée assurant leur protection. Elle fut par la suite un haut lieu de commerce et de culture qui lui confère un patrimoine exceptionnel. Pour Issam, Chefchaouen ne constitue pas uniquement le sujet de son reportage, c’est surtout sa ville natale. Il s’y rendait régulièrement pendant les vacances simplement pour y voir sa famille jusqu’au jour où il a gagné sa caméra. En effet,le tournage du documentaire lui a ouvert les yeux sur les multiples richesses de cette ville, son histoire… Il dit à ce propos : « J’ai commencé à apprécier ses monuments que je dépréciais, j’ai visité des lieux qui m’étaient jusque-là inconnus, j’ai passé des moments agréables avec les Chefchaounis de qui je me méfiais…
Au cours de ce séjour, j’ai vécu une expérience riche qui m’a ouvert les yeux sur la vraie identité de ma ville, donc sur mon identité. ». Les reportages de tous les lauréats vont être diffusés sur les antennes de TV5 du 21 au 23 mars 2002. Jusqu’au 14 mars, il est possible de voter pour son reportage préféré et élire ainsi le grand gagnant du concours Jeunes Reporters 2002. Rappelons que ce concours est chaque année depuis 3 ans, ouvert à tout jeune de 18 à 25 ans qui doit faire acte de candidature en envoyant un dossier, un scénario d’un sujet de son choix et un bref résumé de ses motivations. Chaque candidat doit choisir dans son environnement géographique, culturel, social et politique et à travers son expérience personnelle, un sujet qu’il souhaite montrer aux téléspectateurs de TV5 à travers le monde.
Cette année TV5 a indiqué dans un communiqué avoir reçu 608 demandes de candidature en provenance de 40 pays, tout particulièrement d’Afrique sub-saharienne. La première réunion du jury, en septembre dernier, a désigné 20 lauréats provenant de 19 pays différents. Chacun de ces lauréats a ensuite reçu un prix constitué d’une caméra numérique et réalisé le sujet pour lequel il a été sélectionné qu’il a envoyé à TV5 fin septembre. Pour aider les jeunes reporters, TV5, l’AIF et le CIRTEF avaient mis en place un parrainage par un professionnel confirmé. Le jury s’est réuni de nouveau le 13 février et a retenu 15 sujets, dont celui portant sur Chefchaouen, que TV5 a commencé, jeudi, à diffuser sur toutes ses antennes et sur les télévisions associées au CIRTEF, a raison d’un sujet par jour, multidiffusé 5 fois. Trois candidats, parmi les 15 retenus, se sont vus par ailleurs décernés un « prix spécial du jury » sous forme d’un stage d’une semaine au sein de la rédaction de TV5.
Le grand gagnant final de ce concours sera désigné par les téléspectateurs de TV5 après le vote du 14 mars. Il bénéficiera d’un tour du monde d’une valeur totale de 40 000 francs, offert par la chaîne francophone… Les votes sont ouverts pour soutenir notre jeune Lauréat marocain Issam Mesbah.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *