Chili : Le miracle des «33» de San Jose, une mine de scénarios

L’épopée de 33 mineurs du Chili, dont l’épreuve 69 jours sous terre et le sauvetage ont captivé le monde entier, a inspiré une vague de scénarios dont une superproduction hollywoodienne à venir, le film «autorisé» par les 33. Pas moins de trois films sont en préparation, un chilien et deux américains, sur l’une des plus sensationnelles «good news» stories de l’actualité des dernières années. Et dont les «33», regroupés en société anonyme, et défendus par un grand cabinet d’avocats de Santiago, protègent les droits. Mike Medavoy, producteur de «Shutter Island» et du récent «Black Swan» a signé fin juillet un accord avec les représentants légaux des 33 mineurs pour «le seul film officiel et autorisé sur l’accident et le sauvetage», selon le communiqué du cabinet Carey. «C’est le seul film officiel et autorisé sur ce que nous avons vécu dans la mine San Jose. Une grande partie de cette histoire n’a pas été racontée», a déclaré un des 33, Juan Illanes, à l’occasion de la signature. Le film, qui doit être tourné en 2012, n’a pas encore de réalisateur mais un scénariste: le Portoricain Jose Rivera («Carnets de voyage», 2004), d’après un livre que prépare le journaliste Prix Pulitzer Hector Tobar à partir du journal tenu au fond de la mine par Victor Segovia, l’un des 33, et d’entretiens. L’histoire se focalisera sur quelques uns des 33, et «ne sera pas un conte de fées, mais montrera le contexte social des mineurs (…) d’où vient leur rage», a expliqué Rivera au quotidien La Tercera. Il songe à l’Argentin Javier Bardem, ou au Mexicain Gael Garcia Bernal dans les rôles principaux. Ce film «officiel» sera devancé sur les écrans par un long métrage du Chilien Rodrigo Ortuzar, auteur de deux films au succès critique international, dont Femmes infidèles (2004) et All inclusive (2008). «Les 33», qui sortira en 2012, s’attachera au calvaire des mineurs, centré d’autour d’un personnage, mais aussi à ce qui se noua en surface au Chili pendant le calvaire puis après leur sauvetage, à travers le regard d’une journaliste, personnages inspirés des faits réels.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *