Choumicha consacrée en France

Choumicha consacrée en France

Choumicha, dont le nom est directement lié à la cuisine et à l’émission « Chhiwouates », vient d’obtenir le trophée Gourmet Voice au Festival mondial des médias gourmands. Cet évènement qui s’est tenu du 14 au 16 novembre courant à Cannes, récompense les meilleures communications audiovisuelles et écrites sur les plaisirs de la table. C’est une façon de remercier les chefs cuisiniers du monde entier qui ont contribué le plus efficacement et de la façon la plus originale à promouvoir l’art culinaire. Un cercle somme toute fermé et auquel notre Choumicha est entrée par la grande porte. Et pour cause, elle fait partie de ces personnes-là qui se sont fixées comme ambition de stimuler la gastronomie et de la faire connaître au-delà des frontières.au bout d’un effort considérable, elle y est bel et bien arrivée. Ses émissions « chhiwouates » et « chiwouates bladi », diffusées sur la deuxième chaîne nationale, doublées de sa série d’ouvrages sur la cuisine marocain ont inscrit son nom en lettres d’or dans le monde de la gastronomie.
Une récompense méritée de celle qui ne se lasse pas de rechercher et préparer des recettes qu’elle concocte elle-même. Plus qu’une animatrice de talent et dont on ne se lasse jamais, Choumicha a pour mot d’ordre le partage non seulement d’une cuisine bien de chez nous mais de tout un art. Sa première émission, «Chhiwouates», qu’elle produit et anime depuis 2002, l’a rendue très célèbre auprès des spectateurs marocains qui attendaient impatiemment l’heure de diffusion de ce programme. Une émission dans laquelle Choumicha faisait part aux spectateurs de son pouvoir culinaire et son art à faire aimer la cuisine à ceux qui la regardent. Avec un langage simple et accessible à tous, Choumicha offrait aux regards des plats cuisinés qui sont tirés de la cuisine traditionnelle marocaine mais avec une touche d’originalité. « Choumicha est créative, on découvre chaque jour avec elle de nouvelles recettes. C’est un vrai plaisir pour les yeux », dit d’elle une de ses fans. Forte de ce premier succès, et après avoir disparu quelques temps du petit écran, Choumicha revient en force en 2004 avec un nouveau concept et de nouvelles recettes. Elle aura entre temps publié plus d’un livre portant sur sa passion de toujours. Son émission gardera le même nom, mais le studio a été amélioré, un décor simple, des couleurs sobres, et des ustensiles nickel, agrémentent le cadre de « Chhiwouates ». Renouant avec son public, Choumicha ne tardera pas à proposer une autre émission culinaire hebdomadaire : «Chhiwouates bladi». Pour la réalisation de ce programme, Choumicha s’est déplacée dans plusieurs régions du Maroc. Le principe est bien simple. Il s’agit de faire faire ou lieu de faire.
Choumicha laisse les propriétaires des différentes maisons auxquelles elle se rend proposer une recette propre à la région où est filmée l’émission.
Chaque semaine, une cuisine régionale est mise en valeur ainsi que la ville en question. « Chhiwouates bladi » rappelle quelque part l’émission « cartes postales gourmandes» que les amateurs français de la petite assiette ont l’occasion de découvrir chaque dimanche sur France 5.
Choumicha a fait le tour de la cuisine traditionnelle marocaine avec ses us et coutumes tout en apportant sa touche personnelle aux petits plats qu’elle se donne le plaisir de concocter. Des plats qui ont fait l’objet de quatre livres, sur un total prévu de six, sur la gastronomie marocaine. Choumicha ne compte pas s’arrêter là, après ce prix qu’elle a reçu au Festival mondial des médias gourmands, cette passionnée de cuisine va poursuivre des études à l’Académie de la gastronomie de Cannes pour se spécialiser dans la cuisine raffinée, celle des palais.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *