Cinéma : «La Route vers Kaboul» en tête du box-office national

Cinéma : «La Route vers Kaboul» en tête du box-office national

Depuis sa sortie en avril dernier dans les salles obscures, le film «La Route vers Kaboul», de Brahim Chkiri, ne cesse de conquérir les amoureux du 7ème art. En fait, au box-office marocain du premier semestre de l’année en cours, le film arrive en tête du classement avec 139.603 entrées. De son côté, le film «Un Marocain à Paris», de Saïd Naciri, arrive, quant à lui, en deuxième place avec 83.753 entrées. Alors que le film «Andalousie mon amour», de Mohamed Nadif, garde sa troisième place avec un nombre de 21.773 entrées. Bien évidemment, la production marocaine devance de loin celle égyptienne et américaine. D’ailleurs, au box-office des trente premiers films, «La Route vers Kaboul» a occupé également le premier rang avec 139.603 entrées. Il est suivi de la comédie marocaine «Un Marocain à Paris» et le film égyptien «X Large».
Qualifié de «comédie d’aventure» par son réalisateur, le film «La Route vers Kaboul» est réellement une aventure cocasse, une folie de quatre jeunes chômeurs qui rêvent d’immigrer en Hollande pour fuir leurs problèmes familiaux. Pour ce film, Brahim Chkiri a fait appel à un nombre de figurants, en l’occurrence Rabie Kati, Rafik Boubker, Amine Naji, Mohammed Benbrahim et Kalila Bounaylat. Ceci étant, ce premier long métrage, de ce scénariste et réalisateur a atteint, dés sa projection dans les salles obscures, un nombre record d’entrées : 150.000 billets vendus en quatre semaines d’exploitation. Certains critiques disent que cette œuvre cinématographique marque le début du Hollywood marocain. Vu  son succès, la société de distribution et la société de production du film avaient l’intention d’organiser une tournée dans tout le pays. Il s’agit de faire des projections du film dans les villes et les villages les plus reculés. Projections dans des salles ou des complexes culturels quand il y en a, sinon projections en plein air. Opération inédite au Maroc qui débutera le 20 août 2012.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *