Cinéma Rif de Casablanca: Les plus célèbres opéras seront au rendez-vous

Cinéma Rif de Casablanca: Les plus célèbres opéras seront au rendez-vous

Le Metropolitan Opera de New York revient en direct au cinéma Rif de Casablanca. C’est à l’occasion de la saison 2015-2016 de l’opéra de New York qui prévoit cette année une programmation encore exceptionnelle qui fera découvrir au public des opéras mondialement célèbres.

Le programme du mois d’octibre propose la retransmission en direct de l’opéra «Le Trouvère» (Verdi). Prévu samedi 3 octobre, «Le Trouvère» est un des meilleurs exemples de l’opéra romantique. Il s’agit d’un opéra italien en quatre actes, et un ballet de Giuseppe Verdi sur un livret en français d’Émilien Pacini, d’après celui de Salvatore Cammaran. Le sujet du Trouvère a été tiré d’un drame espagnol d’Antonio Garcia Gutierrez. Une bohémienne, accusée par le comte de Luna d’avoir jeté un sort sur son jeune enfant malade, a été brûlée vive.

Azucena, sa fille, veut la venger; elle enlève un des deux fils du comte pour le tuer; mais elle se trompe, et c’est son propre enfant qu’elle jette dans une fournaise ardente. Elle fait de l’autre un trouvère, qui a grandi à ses côtés, se croyant son fils, sous le nom de Manrique. C’est sur cette situation que la toile se lève.

Le public casablancais découvrira également lors de cette nouvelle saison la nouvelle production «Otello», prévue le 17 octobre. Il s’agit d’un opéra en quatre actes de Giuseppe Verdi, sur un livret de Arrigo Boito d’après Othello ou le Maure de Venise de William Shakespeare. Il est considéré comme un des chefs-d’œuvre de Verdi. L’histoire se déroule au XVIe siècle, à Chypre, dans le port de Famagouste, le général Otello arrive avec son navire après avoir vaincu la marine turque en Méditerranée et assuré l’autorité vénitienne sur Chypre mais la jalousie, le complot et la vengeance mènent à la tragédie.

Autre chef-d’œuvre à découvrir, celui de «Tannhaiser» «Wagner». Tannhäuser et le tournoi des chanteurs à la Wartburg est un opéra de Richard Wagner. Ce grand opéra romantique en trois actes dure trois heures vingt minutes. Les thèmes clés de cette œuvre sont l’opposition entre l’amour sacré et l’amour profane, ainsi que la rédemption par l’amour, thème qui traverse l’ensemble de l’œuvre de Wagner.

Le 21 octobre sera consacré à la transmission de l’opéra «Lulu» d’Alban Berg. Il s’agit de l’une des œuvres les plus marquantes du XXème siècle. Cette création quasiment légendaire présente un portrait complexe de femme fatale destructrice au centre de toutes les convoitises masculines. A la fois bourreau et victime, perverse et innocente, elle ressemble à Manon et pourrait dire comme Carmen «qu’elle n’a jamais menti» en suivant toujours son instinct. Une fois de plus, la nouvelle saison 2015-2016 de l’opéra de New York donnera la possibilité de découvrir de grands classiques, des chefs-d’œuvre de renommée internationale depuis des lieux prestigieux.

1 Comment

  1. Mohamed SOf

    Vos prix sont excessifs . Ils n’encouragent pas les amateurs des opéras à fréquenter votre salle . 200 dhs au lieu de 300 dhs seraient abordables

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *