Cinéma : Une actrice inclassable

Sa dernière apparition reste celle de «Panic Room,» de David Fincher. Sa dernière réalisation, «Flora Plum» date de 1999 (inachevée). Son dernier film produit, «The Dangerous Lives of Altar boys», a été réalisé cette année par Peter Care. Ces trois carrières sont celles d’une seule femme, Jodie Foster, que l’on peut voir sur le petit ou le grand écran, devant ou derrière la caméra depuis plus de 30 ans ! Une carrière qui lui a valu plusieurs nominations et deux Oscars – pour «Le silence des agneaux» en 1992 et «Accused» en 1989 -, des prix dans différents festivals en Europe, notamment une Palme d’or à Cannes. Celle de «Taxi driver» réalisé par Martin Scorsese en 1976 dans lequel elle joue Iris, une jeune prostituée, aux côtés de Robert De Niro. Alors qu’elle n’a que 14 ans ! Autant dire que Jodie Foster fait partie de ces actrices inclassables, «extraordinaires» au sens littéral du terme.
Très douée et précoce, elle a réalisé sa première publicité à 3 ans, joué dans des séries et des films. Mais cette Californienne de naissance n’est pas une boulimique d’Holywood. Au contraire, Jodie Foster cherche dans les films des rôles où l’introspection occupe une place de choix. «Quelque part dans mon passé, deux routes se sont présentées à moi. J’ai pris celle qui était la moins fréquentée. Et c’est ce qui a fait toute la différence», explique-t-elle souvent. Des choix qui ont donné «Nell» en 1994, où elle joue une enfant sauvage, et «Le silence des agneaux» en 1991, aux côtés du psychopathe Anthony Hopkins.
Jodie Foster courtisée se retrouve par ailleurs être une femme plus que discrète, une femme qui tente de se protéger depuis que, en 1981, un déséquilibré qui la harcelait, a tenté d’assassiner le président Reagan pour impressionner l’actrice… Malgré ses débuts précoces et remarqués, Jodie Foster a enfin la particularité d’être une «intello» d’Holywood. De ses études à l’Université Yale, elle a décroché une maîtrise en littérature. Elle a depuis participé à plus de 35 films dans sa langue natale mais aussi en français qu’elle parle parfaitement (elle a par exemple tourné dans «Moi, fleur bleue» en 1977). Aujourd’hui, Jodie Foster avoue n’avoir «aucune idée particulière» sur ce qu’elle veut faire. A part se consacrer entièrement à ses deux enfants…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *