17ème Festival national du film de Tanger : Vingt-huit productions nationales à l’honneur

17ème Festival national du film de Tanger  : Vingt-huit productions nationales à l’honneur

Du 26 février au 5 mars, la ville de Tanger accueillera son 17ème édition du Festival national du film de Tanger. Une occasion pour réunir les professionnels du 7ème art et dévoiler les réalisations cinématographiques de l’année. Selon le Centre cinématographique marocain (CCM), deux sections sont prévues dans la compétition longs-métrages et courts-métrages. D’après la commission de sélection de films courts-métrages, quatorze seront en compétition officielle, parmi lesquels «Mouchoirs blancs» de Farid Regragui, «L’appel de Trung» de Mohammed Hicham Regragui, «L’esclave du mâl(e)» de Mohcine Nadifi, «Murmures de Venus» de Ghizlane Assif, «Connexion» de Nadia Ghalia Lamhaidi, «La Mort de la vie» de Madane El Ghazouani et «La Signature» de Sanae Mesbahi et Jamal Garand.

En ce qui concerne la compétition des films longs métrages, elle connaîtra la projection de 12 longs métrages et 2 documentaires. Il y a lieu de citer : «L’Orchestre de minuit» de Jérôme Olivar-Cohen, «Larmes de Satan» de Hicham El Jebbari, «The sea is behind» de Hicham Lasri, «Les hommes d’argile» de Mourad Boucif, «Petits bonheurs» de Mohamed Chrif Tribak, «La Isla de Perejil» de Ahmed Boulane, et les documentaires «Weight of the shadow» de Hakim Belabbes et «Raja Bent El Mellah» de Abdelilah El Jaouhary. Outre les compétitions officielles, le programme de cette édition comporte également des hommages, notamment celui à titre posthume qui sera rendu au critique et écrivain Mustapha Messnaoui.

Seront également à l’honneur la comédienne Fatima Regragui, le cinéaste et producteur Latif Lahlou ainsi que le comédien Mustapha Zaari. Le programme connaîtra la présentation du bilan cinématographique au titre de l’année 2015, ainsi que des activités parallèles. Il est à rappeler que le Grand prix de la 16ème édition du Festival national du film de Tanger est revenu à la réalisatrice maroco-irakienne Tala Hadid pour son long métrage «La Nuit entr’ouverte». Ce film a également obtenu le Prix de la critique.

Le prix de la réalisation a été remporté par Mohamed Mouftakir pour son film «L’Orchestre des aveugles». Quant au Prix du premier rôle féminin, il a été remporté par Amal Al Atrach. Aziz Dadas a eu, lui, celui du premier rôle masculin. Les deux comédiens ont interprété leurs rôles dans le film «Dallas».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *