300.000 euros pour rénover Le Colisée de Rabat

300.000 euros pour rénover Le Colisée de Rabat

La salle de cinéma, Le Colisée, à Rabat se glissera bientôt dans une nouvelle peau. Elle sera transformée en multiplexe premium de par un financement obligataire de 300.000 euros lancé par la plate-forme française, Investbook.

Un budget qui sera géré par la société française Chrysalis Films, qui se veut de développer le cinéma au Maroc via sa filiale marocaine Ciné Atlas. L’annonce a ét faite par Investbook dont le président précise que le bail dédié au cinéma Le Colisée est, pour l’heure, déjà signé. «Les rénovations commenceront à la fin du financement, soit au cours du mois de juin pour une ouverture potentielle en novembre», précise Jean Carvajal en rappelant la consistance du concept premium offert. Il s’agit d’un système ultra high-tech avec les dernières technologies de son et de projection 4K.

Le Colisée n’est pas la seule salle de cinéma à bénéficier de cette rénovation. En fait, Ciné Atlas prévoit, selon Investbook, de développer son réseau de salles de cinéma à Agadir, Fès et dans de nombreuses villes du pays.

«Déployer un réseau de salles de cinéma au Maroc est une opportunité extraordinaire de développement, permettant aux Marocains d’avoir accès à des salles de cinéma Premium, dans un cadre de confort haut de gamme et avec les toutes dernières technologies en matière de son et d’image», estime dans ce sens le président de Chrysalis Films. Pierre-François Bernet ne manque pas de s’exprimer sur la démarche de la société qu’il gère. A ses yeux, la contribution à la renaissance des salles de cinéma au Maroc est une aubaine pour le cinéma et les Marocains. D’où l’intérêt du co-financement du projet de Rabat, entre autres, moyennant la plate-forme de crowdfunding Investbook, via ladite levée de fonds obligataire.  De surcroît, l’investissement sur la plate-forme est, selon M. Caravajal, totalement ouvert aux investisseurs dont ceux Marocains via la page investbook.fr/chrysalis-films (http://bit.ly/2pZmYfq). «Pour financer le lancement de notre premier multiplexe premium à Rabat, nous réalisons en parallèle une augmentation de capital d’environ 325.000 euros auprès d’investisseurs privés», détaille le président de Chrysalis Films. Selon M. Bernet, le Centre cinématographique marocain devrait, de plus, permettre à la société qu’il chapeaute d’obtenir une subvention dans le cadre du dispositif d’aide à la création, à la rénovation et à la numérisation des salles de cinéma au Maroc. 

Pour rappel, les initiateurs s’associent avec « Save cinemas in Morocco  » pour les fins de ce financement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *