Bouchra Ahrich accouche à bord d’un véhicule… funéraire !

Bouchra Ahrich accouche à bord d’un véhicule… funéraire !

L’actrice participe à «Corsa» qui sortira le 8 mars

Tout au long du voyage, le couple fait face à des pétrins mêlés à des situations comiques dont cet accouchement et… le réveil, avant l’arrivée à Chefchaouen, du coma du soi-disant décédé qui écoutait tout ce qui se passait !

La naissance annoncée en titre est en fait l’un des faits du nouveau long-métrage «Corsa» réalisé par Abdellah Ferkous, également acteur dans le film aux côtés de l’artiste. Bouchra Ahrich, épouse du réalisateur dans l’intrigue, qui sortira le 8 mars, indique que celle-ci s’étale sur le trajet reliant Marrakech, où un monsieur décède et dont les enfants exigent l’inhumation ailleurs, à Tétouan. Le chauffeur du véhicule étant Abdellah Ferkous accompagné de l’actrice. Tout au long du voyage, le couple fait face à des pétrins mêlés à des situations comiques dont cet accouchement et… le réveil, avant l’arrivée à Chefchaouen, du coma du soi-disant décédé qui écoutait tout ce qui se passait ! De quoi faire rire le téléspectateur !

Au-delà de l’humour, cette œuvre cinématographique veut véhiculer un message. «Nous voulons mettre l’accent sur la relation entre enfants et parents. Les premiers étant censés prendre soin des leurs. D’ailleurs, les faits sont occasionnés pour une question d’héritage», précise Bouchra Ahrich. C’est donc, comme elle l’indique, un sujet traité avec profondeur et comédie à la fois. «C’est pour la première fois qu’un film comique bénéficie des subventions du Centre cinématographique marocain», ajoute-t-elle.

En optant pour le déplacement d’une ville à l’autre, l’équipe du film veut, selon l’actrice, mettre davantage en valeur la diversité et la beauté exquise des paysages naturels dont disposent Marrakech, Chefchaouen et Tétouan. Le tout étant agrémenté de la participation des stars Fadila Benmoussa, Zineb Obeid, Khoulud, Rabie El Kati et Omae Azzouzi.

Dans l’ensemble, le film prend environ quatre mois entre tournage, montage et différentes phases. L’œuvre étant en étape finale de préparation avant sa sortie officielle. A propos du choix de la journée mondiale de la femme pour ce lancement, Bouchra Ahrich estime que le cinéma se met au féminin à cette occasion. «Le producteur et réalisateur, ainsi que l’équipe du film veulent que l’œuvre soit dédiée en premier aux femmes marocaines qui accèdent, le 8 mars, aux salles de cinéma gratuitement», détaille-t-elle. L’actrice indique également que la première aura lieu le 7 mars au Mégarama de Casablanca.

Interrogée à propos de ses participations dans des œuvres prévues pour le Ramadan prochain, l’artiste indique que les sociétés de production se préparent pour ce mois sacré. Celles-ci étant tenues de passer par des appels d’offres dont les résultats viennent d’être dévoilés. Après quoi, certains rôles seront confirmés aux artistes. Les tournages étant prévus de s’étaler sur février et mars. En attendant, retrouvez Bouchra Ahrich dans «Corsa»!

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *