avril 24, 2018

 

Box-office : Les productions marocaines ont toujours la cote

Box-office : Les productions marocaines ont toujours la cote

Le cinéma marocain reste préféré par le public marocain par rapport au cinéma étranger. En tout cas c’est ce qu’indique le box-office publié récemment par le Centre cinématographique marocain, indiquant le classement des 30 premiers films toutes nationalités confondues de l’année.

Selon les statistiques, les films nationaux accumulent le plus de recettes en salles. Cette année, le film «Lahnech» de Driss Mrini se taille la part du lion avec 95.979 entrées et des recettes qui avoisinent les 5 millions de dirhams. Le long métrage «Au pays des merveilles» de Jihane El Behhar, quant à lui, arrive en deuxième position avec 94.026 entrées. Le film «Lhajjates» de Mohamed Achaour occupe la troisième place avec 68.267 entrées. Ce top 3 est suivi, dans le classement du CCM, du film américain «Fast and Furious 8» avec 60.967 places vendues, puis «La main de Fadma» avec 47.910 entrées, «Burn out» avec 44.571 et «Xxx reactivated : Return of Xander Cage» qui a totalisé 42.112 entrées. Par ailleurs, l’affluence des spectateurs aux salles de cinéma est toujours à la baisse. Selon le bilan établi par le Centre cinématographique marocain au titre de l’année 2017, seulement 1.674.563 spectateurs ont fréquenté les salles obscures en 2017, soit une légère hausse par rapport à l’année précédente (1.527.224 entrées). Une hausse qui peut être en partie être expliquée par une augmentation des entrées pour les films marocains. Mais ces chiffres montrent cependant une baisse considérable de fréquentation des salles de cinéma marocaines ces dix dernières années.

En 2009, 2.638.707 tickets de cinéma ont été vendus, soit une baisse de près de 40% de la fréquentation en moins de 10 ans. Notons que quatre salles de cinéma ont bénéficié du fonds d’aide à la numérisation en 2017, à savoir le Colisée de Rabat, Megarama salle 8 de Casablanca, Megarama salle 2 de Marrakech, et Paradise de Rabat.

Les salles de cinéma ayant bénéficié du fonds d’aide à la rénovation en 2017 sont Avenida de Tétouan, Espagnol de Tétouan, Roxy de Tanger, Paradise de Rabat, Colisée de Rabat, Megarama 8 de Casablanca et Lutetia de Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *