Casa/Docks : Une programmation consacrée aux humeurs climatiques

Casa/Docks : Une programmation consacrée aux humeurs climatiques

Casa/Docks, manifestation consacrée aux films documentaires cinématographiques, est de retour. Créé en partenariat avec le studio créatif Lioumness, cet événement culturel hebdomadaire donne rendez-vous tous les lundis à 19h au cinéma ABC de Casablanca pour des projections et des débats avec les réalisateurs et des acteurs de la société civile.

Pour ce mois de novembre, Casa/Docks propose une programmation sous le thème «Humeurs climatiques». Celle-ci sera illustrée par la projection d’une sélection de documentaires sur le climat. Parmi lesquels on retrouve «La pépinière du désert» du réalisateur français Laurent Chevallier. Ce film dont la projection est prévue le 7 novembre raconte comment deux hommes, l’un paysan dans le désert marocain, et l’autre, immigré en banlieue parisienne, se battent ensemble pour que leur rêve se réalise : faire sortir du désert une pépinière. Leur but à terme est de vendre leurs arbustes et de pouvoir embaucher les fils des fellahs très pauvres de cette région pour les empêcher de partir vers les paradis illusoires de l’Europe… Le programme propose également le film français «Deux degrés avant la fin du monde» de Henri Poulain. Ce film dont la projection est prévue le 14 novembre permet d’avoir un large aperçu des paramètres qui composent le changement climatique.

«Depuis 1880, les températures ont augmenté de 0,85°C. Pour éviter le pire, les Etats doivent juguler le réchauffement climatique global à 2 degrés, d’ici la fin du siècle. Un accord universel sur le climat devrait être conclu lors de la conférence de Paris (COP21). Des citoyens font part de leurs préoccupations. Avec aussi des témoignages d’experts: Jean Jouzel, climatologue, Gilles Bœuf, biologiste et ancien directeur du Museum national d’histoire naturelle, Lucile Maertens, doctorante à Sciences Po et Dominique Bourg, philosophe», peut-on lire dans le synopsis. Casa/Docks donne à découvrir «Are you listening» du réalisateur bangladais Kamar Ahmed Saimon.

Ce film met en exergue la souffrance de la population bangladaise lors des changements climatiques. «Inondations et tempêtes forment le quotidien des familles du littoral du Bangladesh. Rakhi, une institutrice, Soumen, son mari, et Rahul, leur enfant, ont vu leurs biens et leur logement engloutis par un raz-de-marée en 2009. Deux ans plus tard, l’aide gouvernementale se fait toujours attendre… C’est l’histoire d’une mère qui veut un avenir pour son fils, d’un père qui souffre de ne plus pouvoir nourrir sa famille et d’une communauté qui se bat pour les terres qu’elle a perdues».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *