Dans un nouveau film cinématographique de Brahim El Idrissi: Mohammed Azzam se glisse dans une nouvelle peau

Dans un nouveau film cinématographique de Brahim El Idrissi: Mohammed Azzam se glisse  dans une nouvelle peau

L’année 2004 était décisive pour Mohammed Azzam ayant fait son apparition sur l’émission «15 ans, 15 talents» sur la chaîne 2M. Une compétition qui lui a valu du succès auprès de certaines stars.

Après une longue absence, l’acteur et comédien Mohammed Azzam, alias Bahloul, est de retour. Il vient de rentrer au bled avec plein de projets à l’issue d’un séjour de 4 ans aux Etats-Unis. «Je prépare un nouveau film cinématographique avec le jeune réalisateur Brahim El Idrissi. Nous entamerons le tournage en fin février 2017», déclare-t-il à ALM à propos de ses nouveautés en s’exprimant sur la démarche empruntée pour concevoir cette œuvre. «Le réalisateur, également ami à moi, désire me faire glisser dans une nouvelle peau», précise Mohammed Azzam qui travaille de concert avec le réalisateur sur ce film alliant humour et créativité et qu’il prend pour une œuvre très difficile. 

Outre cette œuvre, l’artiste se penche sur un nouveau stand-up. «Ce sera un spectacle ayant trait à ma personne. Le tout avec humour pendant deux heures», indique le comédien qui dévoilera son-one man show éventuellement en début 2017.

Et ce n’est pas tout ! L’artiste vient de composer quatre chansons. Pour l’heure il a préféré n’en dévoiler qu’une seule. «J’ai composé «Haddi el laâb», qui sera lancé bientôt par le chanteur du raï, Cheb Simo. C’est pour la première fois que je compose dans ce style», indique Mohammed Azzam, constamment muni de son luth, en rappelant avoir composé des chansons pour les fins du prochain film qui sera réalisé par Brahim El Idrissi.   

Si Mohammed Azzam s’est éclipsé de la scène, c’est pour «des cumuls ayant trait au domaine artistique». «Pour l’heure, je suis serein», enchaîne l’artiste ayant frayé son chemin dans les années 90 avec la troupe du défunt Ahmed Tayeb Laâlej. Après quoi, l’année 2004 était décisive pour Mohammed Azzam ayant fait son apparition sur l’émission «15 ans, 15 talents» sur la chaîne 2M. Une compétition qui lui a valu du succès auprès de certaines stars à l’instar de Saïd Naciri au côté duquel il a participé aux séries « Errbib» et «Elaouni». En 2006, Mohammed Azzam a décidé de monter sa propre société de production pour son spectacle «Shah Rukh Khan marocain» dont il avait envie depuis belle lurette. Une œuvre qui n’a pas gagné en renommée.

«J’ai fait exprès de ne pas faire assez de promotion pour ce spectacle qui fera l’objet d’une nouvelle tournée au moment opportun», précise le comédien marocain ayant rejoint en 2007 un domaine qui le passionne. Ainsi, il a animé sur les ondes de la chaîne Chada FM l’émission «Smaâ, smaâ, Bahloul ach tayebaâ» devenue «Ismaâou wa âou» à son retour des Etats-Unis où il s’est installé depuis 2011. Entre-temps, il avait pris part en 2010 au film cinématographique «Allô 15» dont il a conçu le scénario et fait la production. «A travers ce film réalisé par Mohamed El Younsi, je voulais rendre hommage à mon père, ex-pompier», avoue-t-il.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *