«El Farouj» cartonne au box-office marocain

«El Farouj» cartonne au box-office marocain

Cet opus sorti dans les salles obscures en février 2015 a pu enregistrer 93.898 entrées, et a réalisé des recettes de 3.057.857, 92 millions de dirhams selon les chiffres publiés par le Centre cinématographique marocain (CCM). Selon le même source, le film «Les transporteurs» de Said Naciri occupe la deuxième place avec 88.972 entrées et une recette de 3.348.358,88 millions de dirhams. Toujours selon les statistiques du CCM,  le film «Un Pari Pimenté/Rihane» de Mohammed Kerrat arrive quant à lui à la troisième place avec 38.792 entrées et des recettes de 1.273.208,20 millions de dirhams. Ce top 3 est suivi, dans le classement du CCM, des films «L’Orchestre des aveugles» de Mohammed Mouftakir avec 35.084 entrées, puis «Khnifist R’Mad» de Sanaa Akroud, avec 26.963 entrées. «Les griffes du passé» d’Abdelkrim Derkaoui arrive en sixième position en totalisant 17.908 entrées.

Par ailleurs, on remarque aussi que les productions nationales dominent les productions internationales. D’ailleurs, les films «El Farouj» et «Les transporteurs» gardent leurs places devant le film américain Fast&Furious 7 de son réalisateur James Wan, sorti en 2015. Ce dernier occupe le troisième rang avec 43.699 entrées, suivi du film «Un Pari Pimenté». Il est à rappeler que le film «El Farouj» est le 3ème long métrage de Ferkous, après «Khammam» et «Hab Rouman». Ce film, de plus de deux heures, est une comédie qui relate les joutes rocambolesques et hilares d’une rencontre entre un Marrakchi et son voisin étranger. Les escarmouches comiques entre les deux voisins de cultures différentes sont finalement un exercice de compréhension de l’autre, de l’acceptation des différences, de cohabitation et de tolérance. Ce film a été tourné en différents espaces de la cité ocre. Il met en scène un casting réunissant en plus de Abdellah Ferkous, Fadila Benmoussa, la défunte Zaineb Smaiki, Bouchra Ahrich, Jawad Essayeh et Noureddine Bikr, entre autres.
 

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *