«Exodus : Gods and Kings» de Ridley Scott : Les dix plaies du monde

«Exodus : Gods and Kings» de Ridley Scott : Les dix plaies du monde

Qui rendent compte d’une période importante de l’histoire du monde autour de la vie de Moïse et la sortie de l’Egypte. Le combat contre le puissant tyran, le pharaon, dans l’un des épisodes bibliques les plus connus. 

Il s’agit donc d’une nouvelle vision de l’histoire de Moïse, qui a osé défier le pharaon Ramsès pour sauver 600.000 esclaves dans un périple épique pour fuir l’Egypte et échapper au terrible cycle des dix plaies. Evidemment, nous sommes chez Ridley Scott. Il faut bien qu’il y ait au-delà de cette nouvelle vision une lecture adaptée du monde moderne à la lumière du passé. Ce qui explique en partie  le fait que ce Moïse-là soit par moments à la fois fanatique et exaspérant.

C’est qu’à Hollywood l’air du temps est de revoir les classiques bibliques. Après Noé de Darren Aronofsky, le Moïse de Ridley Scott n’est rien d’autre qu’un beau spectacle de cinéma. De magnifiques images, des effets spéciaux de grand acabit, une belle mise en scène, de très bons acteurs, autour de Christian Bale.

Tout autre lecture serait à la fois hors de propos et somme toute banale, car les interprétations des uns et des autres sur les messages que voudrait véhiculer le réalisateur sont souvent des vues de l’esprit.

Quoi qu’il en soit, c’est l’intérêt porté aux grandes figures de la Bible qui intrigue aujourd’hui. Une manière comme une autre de faire contrepoids à un moment de l’histoire où les débats houleux sur les religions et surtout l’Islam posent problème. Mais c’est là un autre sujet d’analyse.

Pour le moment, comment est ce péplum de Ridley Scott ? On peut passer de bons moments à regarder défiler ces belles images, ce travail minutieux sur les décors, cette reconstitution d’une époque et surtout ces  magnifiques costumes. Pour le reste, l’intrigue, le dénouement, c’est connu. Mais c’est la déclinaison du réalisateur qui donne tout l’intérêt à une telle superproduction. Bref, Ridley Scott se bonifie avec l’âge et semble maîtriser son sujet.
 

Réalisé par Ridley Scott. Avec Christian Bale, Joel Edgerton, John Turturro, Aaron Paul, Ben Kingsley, Sigourney Weaver et Indira Varma.  

Actuellement en salles au Maroc

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *