Festival ciné-plage Harhoura : Six productions en lice pour la Sirène d’or

Festival ciné-plage Harhoura : Six productions en lice pour la Sirène d’or

Hommage à Soumiya El Khachab, Amina Rachid, Saida Baadi et Majdouline Idrissi

Outre les hommages, le festival sera marqué par l’organisation de deux conférences consacrées à la réflexion autour du cinéma et de la mer.

La liste des films participant à la compétition officielle de la 4ème édition du Festival ciné-plage Harhoura, prévue du 23 au 27 juillet, à la plage Sidi Abed, est désormais connue. Selon les organisateurs, la programmation mettra à l’honneur six productions cinématographiques réalisées par des réalisateurs de renom. Il s’agit en premier lieu de «La guérisseuse» de Mohamed Zineddine. Cette fiction à succès avait remporté quatre prix au Festival national du film de Tanger. Elle sera en compétition au Festival du film arabe de Malmö prévu en octobre en Suède. De plus, elle sera projetée très prochainement à l’Institut du monde arabe de Paris.

La compétition comprend également «Une urgence ordinaire» de Mohcine Besri. Ayant représenté le Maroc au FIFM, ce film est un miroir reflétant les différents maux sociaux. «Les 3 M : Histoire inachevée» de Saâd Chraibi sera également présenté lors de ce festival. Projeté dans le cadre de la compétition officielle de la 20ème édition du Festival national du film de Tanger, ce film raconte l’histoire d’amitié entre une musulmane, un juif et un chrétien. La compétition donne à voir le film «Nadira» de Kamal Kamal, «Indigo» de Salma Bergach et enfin le long métrage «Naima et ses enfants» d’Olivier Kosmak. Il faut noter que ces films concourent pour le Grand prix du festival «la Sirène d’or», prix du scénario, prix du meilleur acteur féminin et masculin, prix du public et prix cinéphile. En effet, ces prix seront décernés par un jury présidé par l’auteur Salah El Ouadie.

Celui-ci sera accompagné par le réalisateur algérien Ahmed Rachdi, l’actrice tunisienne Fatima Saaidane, l’actrice marocaine Fatima Herrandi (Rawya) et le directeur du festival d’Alexandrie Amir Abdelah. Par ailleurs, la 4ème édition du Festival ciné-plage Harhoura sera distinguée cette année par des hommages à quatre figures féminines de la scène marocaine et égyptienne. Il s’agit de Soumiya El Khachab, Amina Rachid, Saida Baadi et Majdouline Idrissi. Notons que la précédente édition avait connu des hommages au défunt Abdelah El Amrani, Driss Roukh, Salah Eddine Benmoussa, Fadila Benmoussa et le réalisateur Hicham Lasri. Outre les hommages, le festival sera marqué par l’organisation de deux conférences consacrées à la réflexion autour du cinéma et de la mer. Aussi, des rencontres ouvertes avec des professionnels de cinéma jalonneront ce festival dont le programme comprend également des visites offertes aux participants à plusieurs espaces sociaux et touristiques. Outre la scène du festival à Sidi Abed, une autre sera perchée à Tamesna. D’ailleurs, le public se verra, à son tour, offrir un panorama du cinéma marocain.

Une fois de plus, le Festival ciné-plage de Harhoura devient un rendez-vous incontournable du cinéma en plein air. «Le festival a emprunté la bonne voie et initié une étape importante en termes de registre cinématographique puisqu’il crée un rapport esthétique et artistique entre le cinéma et la créativité», indique Abdelouahed Mjahed, directeur du festival.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *