Festival du cinéma d’animation de Meknès : Focus sur le cinéma espagnol

Festival du cinéma d’animation de Meknès : Focus sur  le cinéma espagnol

Projections inédites, expositions, tables rondes, Work in progress et master class au programme

La capitale ismaïlienne accueillera à nouveau le Festival international du cinéma d’animation de Meknès. A sa 18ème édition, qui se déroulera du 22 au 27 mars 2019, cette manifestation organisée par la Fondation Aïcha en partenariat avec l’Institut français de Meknès consacre un focus au cinéma d’animation espagnol. Dans ce sens, elle recevra trois grandes personnalités à l’instar d’Alberto Vazquez, qui a marqué les esprits par son long-métrage Psiconautas, Carolina Lopez, directrice du Festival international de cinéma d’animation de Catalogne (Animac) et Emilio de la Rosa, producteur et réalisateur de films d’animation. Cette année encore, le FICAM propose une programmation riche et diversifiée.

Elle se déclinera en projections inédites, expositions, tables rondes, Work in progress, master class, conférences et ateliers de formation à destination d’étudiants marocains. «L’un des axes forts de la manifestation est une programmation qui sillonne le réseau des Instituts français dans 10 villes du Royaume pendant 20 jours avec un ciné-concert, un programme de courts et de longs-métrages, et des rencontres avec des professionnels du cinéma d’animation. La Fondation Aïcha®, à travers le FICAM, fait ainsi rayonner le film d’animation, dans sa richesse et sa diversité, sur le territoire national», indiquent à ce sujet les organisateurs. De ce fait, parmi les temps forts de cette édition, il y a lieu de citer la compétition internationale du meilleur long-métrage d’animation.

Cette année, les six films en compétition sont tous en avant-première. Ainsi le jury junior, composé des élèves de l’option cinéma du lycée Paul Valéry et ceux de la section internationale du lycée qualifiant Moulay Ismail, décernera le Grand prix de l’édition 2019, prix doté de 2.000 euros. Le FICAM met aussi en avant un ensemble de courts-métrages soulignant la diversité de la production mondiale. A travers cinq programmes, le public pourra savourer la grande diversité d’expression du court-métrage d’animation. Au programme également les cartes blanches.

Il s’agit des projections spécialement concoctées et commentées par des professionnels du milieu de l’animation, qu’ils soient réalisateurs, conservateurs, dessinateurs, producteurs ou représentants de studios de création, ou de fonds patrimoniaux. Cette série de projections au Conservatoire municipal de musique et de danse de Meknès, partenaire du festival, est destinée aux aficionados du cinéma d’animation et aux professionnels. «Le FICAM, ce sont plus de 7.500 écoliers investis dans des sorties scolaires, près de 8.000 spectateurs du grand public et 200 étudiants de tout le Royaume qui participent au volet formation», ajoutent les organisateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *