FICMT : Des projections de films et un débat riche

FICMT : Des projections de films et un débat riche

Colloques, séminaires, tables rondes, rencontres…

Parmi les activités phares programmées lors de cette manifestation d’une semaine figure un colloque, le 1er avril 2017, autour du thème «Les représentations des frontières dans le cinéma méditerranéen».

Pour sa 23ème édition, dont l’ouverture des travaux aura lieu le 25 mars au prestigieux Teatro español, le Festival international du cinéma de Tétouan (FICMT) prévoit, en plus des projections de films hors ou en compétition officielle, une série d’activités en rapport avec l’objectif principal de cet événement cinématographique. Parmi les activités phares programmées lors de cette manifestation d’une semaine figure un colloque, le 1er avril 2017, autour du thème «Les représentations des frontières dans le cinéma méditerranéen». «L’objectif du colloque est d’approcher différemment, et par le biais du langage cinématographique, la thématique des frontières et des tentatives de les franchir ou les traverser. Il sera question, à la même occasion, de jeter un éclairage sur les cloisons susceptibles de séparer les expressions artistiques : cinéma et littérature, cinéma documentaire et cinéma de fiction…», selon un communiqué émis dernièrement par le comité organisationnel de cette 23ème édition.

Ce même communiqué souligne qu’une pléiade de critiques et des chercheurs de renommée, dont le critique français François Jost, le chercheur et romancier libanais Rachid El-Daïf, l’écrivaine et romancière palestinienne Liana Badr, le chercheur français Jean Clede et le critique de cinéma l’Egyptien Amir Amry, prendront part aux travaux de ce colloque. Les participants à cette rencontre auront ainsi l’occasion d’analyser plusieurs axes portant sur «Frontières et immigration clandestine», «L’image de l’immigré dans le cinéma européen», et ce à partir d’une sélection des productions espagnoles, françaises et italiennes. D’autant que les responsables de ce festival estiment que la question des frontières est un sujet récurrent dans beaucoup de films, de récits, d’épopées…

«Dans la filmographie méditerranéenne du Nord et du Sud, nous retrouvons alors de nombreuses représentations du thème du voyage, qu’il soit un voyage à la recherche d’une vie meilleure (immigration) ou un voyage d’aventure. Des personnages s’obstinent à vouloir réaliser des rêves et à retrouver une dignité confisquée… S’ensuivent des drames et des tragédies à répétition», précise la même source.

Il est à rappeler que depuis sa création dans les années quatre-vingts du siècle précédent, le FICMT accorde une place de choix dans ses programmations, aux colloques, séminaires, tables rondes, et rencontres. «Cette tradition s’inscrit dans le besoin et la nécessité de favoriser des échanges fructueux et de privilégier le dialogue ininterrompu entre les populations des deux rives de la Méditerranée», conclut le comité organisationnel.

Articles similaires

2 Comments

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *