avril 24, 2017

FICMT : Le film italien «Indivisibili» remporte le Grand prix

FICMT : Le film italien «Indivisibili» remporte le Grand prix

Hommage à Mohamed Khouyi et Ana Fernandez

Le jury du documentaire a attribué le Grand prix au film belge «La terre abandonnée» de son réalisateur Gilles Laurent, tué lors des attentats survenus le 22 mars 2016 à Bruxelles.

C’est dans une ambiance festive, propre à la Colombe blanche, qu’a été dévoilé le palmarès du vingt-troisième Festival international du cinéma méditerranéen (FICMT). Et comme prévu, la présentation des gagnants de la compétition du long-métrage a été précédée par l’hommage rendu à Mohamed Khouyi pour sa contribution à la promotion du cinéma aux niveaux national et méditerranéen. Très apprécié du public pour son talent aux multiples facettes, ce grand acteur marocain avait été distingué en 2007 par le prix de la première interprétation masculine pour «Les jardins de Samira» de Latif Lahlou au Festival national du film de Tanger et par la même distinction en 2012 dans «Androman» d’Az Larab Alaoui au festival Festicab au Burundi. «Cet hommage constitue pour moi un encouragement pour aller de l’avant dans mon parcours. Il restera à tout jamais gravé dans ma mémoire», a indiqué Mohamed Khouyi.

Ce dernier a souligné l’importance du FICMT, tout en appelant à le soutenir pour qu’il puisse durer longtemps. D’autant plus que «ce festival s’impose depuis toujours comme un lieu de rencontre et d’échange entre les créateurs méditerranéens», a dit Mohamed Khouyi.

Cette séance de clôture a également été marquée par l’hommage rendu à l’actrice espagnole Ana Fernandez, qui s’est imposée dans plusieurs rôles au cinéma, notamment «Solas» (Seules) de Benito Zambrano (1999), qui lui avait valu le prestigieux Goya prix. Ana Fernandez continue de conquérir le monde du théâtre et de la télévision.

Concernant le palmarès 2017, le jury du long-métrage, présidé par le réalisateur grec Panos Karkanevatos, a accordé le Grand prix au film italien «Indivisibili» d’Edoardo de Angelis. Le prix de la meilleure interprétation masculine a été accordé à l’artiste égyptien Amr Saad pour son rôle dans «Mawlana» de Magdi Ahmed Ali. Alors que celui de la meilleure actrice féminine est revenu à l’artiste espagnole Carmen Machi dans «La puerta abierta» (La porte ouverte) de Marina Seresesky.

Le prix de la première œuvre a été remis à la cinéaste serbe Mirjana  Karanovic pour son film «Good wife». Alors que la cinéaste bulgare Ralitza Petrova a reçu le prix spécial du jury et celui de la critique pour son film  «Godless». Le jury a attribué la mention spéciale au cinéaste marocain Hicham Lasri pour «Headbang Lullaby» et la réalisatrice grecque Sofia Exrchou pour «Park».

Il est à noter que le jury du documentaire, présidé par le cinéaste français Thomas Bauer, a attribué le Grand prix au film belge «La terre abandonnée» de son réalisateur Gilles Laurent, tué lors des attentats survenus le 22 mars 2016 à Bruxelles. Tandis que celui de la première œuvre a été remis à Bénédicte Pagnot pour son documentaire «Islam pour mémoire».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *