FIFFS : Le film espagnol «Été 93» rafle le Grand prix

FIFFS : Le film espagnol «Été 93» rafle le Grand prix

Clap de fin pour le Festival international du film de femmes de Salé

Le rideau vient de tomber à Salé sur la 11ème édition du Festival international du film de femmes qui s’est déroulée du 25 au 30 septembre. Et c’est le film espagnol «Été 93» de sa réalisatrice Carla Simon qui a remporté le Grand prix de cette édition. Ce long métrage de 94 minutes relate l’histoire de la petite Frida âgée de 6 ans qui va quitter Barcelone après la mort de ses parents pour aller vivre à la campagne chez son oncle. Le temps d’un été, été 93, Frida apprendra à accepter son chagrin et ses parents adoptifs apprendront à l’aimer comme leur propre fille. Le prix du meilleur scénario, quant à lui, est revenu au film indonésien «Marlina la tueuse en 4 actes» de sa réalisatrice Mouly Surya alors que le prix du jury a été décerné au film français «Ava» de Léa Mysius.

En ce qui concerne le prix de la meilleure interprétation masculine, il a été attribué à Meinhard Neumann pour son rôle dans le film allemand «Western» de Valeska Grisebach, tandis que la comédienne Paulina Garcia a remporté le prix de la meilleure interprétation féminine pour son rôle dans le film argentin «La fiancée du désert» de ses réalisatrices Cecilia Atan et Valeria Pivato. Concernant la compétition du film documentaire, le prix est revenu au film allemand-autrichien «Les filles ne s’envolent pas» de Monika Grassl, tandis que le prix jeune public a été attribué dans la catégorie court-métrage à Zineb Tamourt pour son film «Riad de mes rêves», et dans la catégorie long-métrage à Tarik El Idrissi pour son film «Le voyage de Khadija».

Pour rappel, le jury de la compétition officielle a été présidé par la scénariste, réalisatrice et actrice française Dominique Cabrera. Celle-ci était accompagnée de la réalisatrice Sophie Goyette (Canada), la cinéaste Kamla Abuzekri (Égypte), l’écrivaine et critique de cinéma Pilar Carrasco Aguilar (Espagne), la spécialiste du programme Cinéma à l’Organisation internationale de la francophonie Souad Houssein (Djibouti), l’actrice marocaine Saadia Ladib et l’actrice suisse Marie-Eve Musy.

Il faut également noter que l’invité de cette 11ème édition a été le cinéma turc, à travers la projection de 5 films, à savoir «Dust Cloth (Toz bezi)» de Ahu Öztürk, «Araf, quelque part entre deux» de Yeşim Ustaoğlu, «La révélation d’Ela (Hayatboyu)» de Asli Özge, «La Tour de guet (Gozetleme kulesi)» de Pelin Esmer et «La Boîte de Pandore (Pandora’nin kutusu)» de Yeşim Ustaoğlu.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *