Films en tournage:Ouarzazate, fleuron du cinéma en 2013-2014

Films en tournage:Ouarzazate, fleuron du cinéma  en 2013-2014

La ville d’Ouarzazate est en plein essor sur le plan cinématographique. Depuis le début de l’année, de grosses productions étrangères ont été tournées dans les studios de cette ville. Selon Abderrazzak Zitouny, directeur du Ouarzazate Film Commission (OFC), la ville continue d’accueillir plus de films étrangers et de séries télévisées de différentes nationalités. Actuellement, il y a un bon nombre de films et séries télévisées en tournage. À noter le film américano-allemand «Red Tent» (La Tente Rouge) du réalisateur Roger Young.

«Ce réalisateur américain connaît bien Ouarzazate puisque c’est son 6ème film tourné dans la région». Plusieurs acteurs marocains, arabes, européens et américains y prennent  au tournage de ce film, en l’occurrence l’actrice britannique Minnie  Driver, l’Américaine Morena Baccarin, la palestinienne Hoyam  Abbas et la Franco-marocaine Morjana Alaoui. D’autant de plus, un nombre important de figurants  participe au tournage de ce film. «Plus de 3.000 figurants, originaires en majorité de la province d’Ouarzazate y participent», indique M. Zitouny. Le tournage de ce film, qui devrait durer trois mois, s’achèvera vers la fin de juillet. Autre production américaine en tournage dans la ville hollywoodienne. Il s’agit de la comédie «Rock The Casbah» de Barry Levinson. A l’affiche de ce film écrit par Mitch Glazer, on retrouve l’excellent Bill Murray, Kate Hudson, Danny McBride ou encore Zooey Deschanel. Quant aux séries télévisées en tournage,  à citer la série américaine «King Cut» et la série française Atlantis /saison 2. La cité du 7ème art accueillera d’autres longs métrages qui devraient être tournés durant les prochaines semaines. À mentionner les films «Batman VS superman», «les nouvelles aventures D’Aladin» et la «Série biblique».

Bref, l’année 2013-2014 est une bonne année pour l’industrie cinématographique à Ouarzazate. De grands projets cinématographiques sont en cours ou créés dans le cadre de la stratégie de développement de l’industrie cinématographique d’ici 2016 qui prévoit la réalisation de six chantiers : Marketing et communication, services, compétences et ressources humaines, veille stratégique, incitations financières et infrastructures. «Les réalisations ont connu un avancement très positif dans l’ensemble. La dynamique des productions étrangères qui se sont affluées sur Ouarzazate en 2013 et 2014 en est  un signe indicateur», indique le directeur de l’OFC. Cependant, certains obstacles entravent le bon déroulement futur de la stratégie.

D’une part, l’inadaptation  des fonds effectivement reçus par rapport aux budgets prévus par la stratégie. «Il est primordial de mobiliser les fonds nécessaires pour assurer la pérennité de fonctionnement de l’OFC  au cours des années prochaines décisives pour atteindre les objectifs recherchés», explique M. Zitouny. Selon lui, il faut faire face aux pays concurrents qui accordent même des subventions directes sur leurs territoires ou gratuité d’hébergement des équipes de tournage, amélioration des dessertes aériennes et désenclavement la région et amélioration du dispositif de santé (mise en place d’un système d’évacuation sanitaire aérienne).
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *