FNF de Tanger : «Lancer ce poids» de Hind Bensari décroche le Grand prix

FNF de Tanger : «Lancer ce poids» de Hind Bensari décroche le Grand prix

«La guérisseuse» de Mohamed Zineddaine et «Jamal Afina» de Yassine Marco Marroccu raflent la mise avec quatre distinctions

Le film montre comment Azzedine Nouiri, déjà connu grâce à sa médaille d’or remportée en 2012 à Londres – sacrifie une partie de son temps pour se convertir en entraîneur pour son ami Youssef.

Le vingtième Festival national du film de Tanger a été clôturé, samedi 9 mars, par la cérémonie de remise des prix. Présidé par la cinéaste tangéroise Farida Benlyazid, le jury du long-métrage a jeté son dévolu sur le film documentaire «Lancer ce poids» de Hind Bensari pour recevoir le Grand prix. Le trophée a été remis, en l’absence de la jeune cinéaste, à l’artiste Hamza Atifi. Celui-ci a fait part que Hind Bensari ne peut qu’être ravie par cette distinction pour «Lancer ce poids», dont l’équipe de tournage et de montage est entièrement féminine et en signe d’hommage à la femme marocaine et à d’autres de toutes nationalités et partout dans le monde. Cet émouvant film traite du quotidien de l’athlète Azzedine Nouiri et ses préparatifs pour les Jeux paralympiques de Rio 2016.

D’une durée de 80 minutes, «Lancer ce poids» raconte comment ce jeune athlète encourage son ami d’enfance Youssef- qui souffre aussi de déficiences physiques mais encore plus sévères que lui- à relever le défi en se spécialisant comme lui dans le lancer de poids lourd. Hind Bensari et son équipe ont suivi les deux jeunes amis mesfiouis dans leurs entraînements avec des moyens rudimentaires et dans des terrains vagues et à la périphérie de leur ville Safi. Le film montre comment Azzedine Nouiri, déjà connu grâce à sa médaille d’or remportée en 2012 à Londres – sacrifie une partie de son temps pour se convertir en entraîneur pour son ami Youssef et l’aider à être sélectionné en équipe nationale aux Jeux paralympiques de Rio 2016. Le film raconte le voyage et les derniers préparatifs in situ des deux amis pour passer leurs épreuves parmi d’autres athlètes paralympiques internationaux à cette grande compétition sportive. «Lancer ce poids» décrit la joie des Marocains, présents à Rio, par la victoire d’Azzedine Nouiri, lors de la finale du lancer de poids, dans sa catégorie F34. Mais le film s’achève ensuite par le retour de l’athlète au Maroc pour entamer un autre combat en vue d’avoir un travail lui aidant de mener une vie digne avec son épouse, sa petite fille et sa mère malade.

En plus du Grand prix, «Lancer ce poids» a permis aussi à Sofie Steenberger de remporter le prix du montage.

Parmi les longs-métrages récompensés lors de cette cérémonie de clôture, figure «La guérisseuse» de Mohamed Zineddaine, qui s’est vu attribuer quatre distinctions, dont le prix spécial du jury et celui de la réalisation. Le même film a permis à l’artiste Fatima Attif de décrocher le prix du premier rôle féminin pour son interprétation du personnage de Mbarka. Alors que celui du premier rôle masculin est revenu au comédien Mehdi El Aroubi.

Outre «Lancer ce poids» et «La guérisseuse», le long-métrage «Jamal Afina» de Yassine Marco Marroccu a réussi à rafler la mise avec quatre distinctions, dont le prix de la première œuvre et celui du scénario (Mehdi El Khaoudy, Aida Zeghari et Yassine Marco Marroccu). Tandis que Luca Coassin et Richard Horowitz ont pu décrocher respectivement le prix de l’image et celui de la musique originale pour ce même long-métrage.

Concernant le court-métrage, «Les enfants des sables», qui parle du drame des enfants enlevés par le polisario et envoyés s’entraîner à manier différents types d’armes et autres- a remporté le Grand prix. Alors que celui du scénario a été remis au film «Candidats au suicide» de Hamza Atifi. Quant au prix spécial du jury, celui-ci a été revenu au court-métrage «Yasmina» de Ali Esmili et Claire Cahen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *