Fonds d’aide aux festivals et manifestations : Le FICM de Tétouan se taille la part du lion

Fonds d’aide aux festivals et manifestations : Le FICM de Tétouan se taille la part du lion

«La commission présidée par Sobhallah Elrhazi a examiné 21 dossiers de demande de soutien et a reçu les organisateurs des festivals et manifestations qui ont présenté et défendu leurs projets».

Une enveloppe de 5.860.000 DH sera consacrée à vingt -un festivals et manifestations au titre de la deuxième session de l’année 2018. Selon le Centre cinématographique marocain (CCM), «la commission présidée par Sobhallah Elrhazi a examiné 21 dossiers de demande de soutien et a reçu les organisateurs des festivals et manifestations qui ont présenté et défendu leurs projets». De ce fait, le Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan (FICM) figure au premier rang. D’ailleurs, il a accaparé la grosse part des subventions accordées aux festivals, avec un montant de 1.700.000 DH.

La commission a accordé une subvention de 800.000 DH au Festival maghrébin du film d’Oujda, organisé par l’Association Ciné Maghreb. Le Festival international du film documentaire d’Agadir (Association de culture et d’éducation par l’audiovisuel), quant à lui, recevra 700.000 DH. De même, 600.000 DH seront alloués au Festival international du cinéma d’animation de Meknès (Fondation Aicha). Un montant similaire au Festival international du cinéma de Dakhla (Association d’animation culturelle et artistique dans les provinces du Sud). Et 150.000 DH au Festival international du film environnemental de Chefchaouen (association Talassemtane pour l’environnement et le développement).

Le Festival Issni N’Ourgh international du film amazigh (Association Issni N’Ourgh Agadir), s’est vu attribuer un montant de 150.000 DH, alors que  120.000 DH seront octroyé au Festival Sidi Kacem du court-métrage marocain (Association Ciné-Club) et un montant similaire au Festival Oued Noun du cinéma à Guelmim (Association des jeunes créateurs). De leur côté,  la Rencontre nationale du cinéma de la marge (Association Achacha Alfiddia), la Rencontre Internationale Souss du court métrage à Ait Melloul (Atelier commedia de la création cinématographique/Ait Melloul) et le  Festival international du documentaire des droits de l’Homme (Centre sud du septième art de Guelmim) recevront respectivement 120.000 DH. Par ailleurs, le Festival Handifilm de Rabat (Association Handifilm de Rabat) bénéficiera, quant à lui, d’un montant de 80.000 DH, le  Festival international du cinéma et de l’éducation de Fès (Association espace de créativité pour le cinéma et le théâtre) et le  Festival Benguerir du Cinéma (Association panorama de culture et développement/Benguerir) recevront 70.000 DH respectivement, tandis que le Festival du film «Cap Spartel» (L’Observatoire marocain de l’image et des médias/Tanger) recevra 60.000 DH.

La  Rencontre Had Kourt du cinéma et des jeunes (Fondation Had-Kourt pour la culture et le développement), le Festival Tafsut du Maghreb amazigh cinéma de Tafraout (Association Anaruz pour le développement et la communication), le  Festival Rif du film amazigh (Association Atelier de cinéma Tétouan), la rencontre de cinéma de société de Bir Mezoui (Association Chourouk pour la culture et le développement) recevront 60.000 DH respectivement, alors que le  Festival international Tetaouine d’amour et de paix bénéficiera de 40.000 DH.

Il est à noter que la commission d’aide à l’organisation des festivals cinématographiques est composée de Latifa Mouftaqir, Saadia Attaoui, Nadia Niazi,  Zineb Semmar, Jilali Ferhati, Moulay Rachid Fekak, Mohammed Chouika et Hassan El Mouttaqi.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *