Fonds d’aide cinématographique : 2 milliards et 145 millions de dirhams accordés à 23 projets

Fonds d’aide cinématographique : 2 milliards et 145 millions de dirhams accordés à 23 projets

Les bénéficiaires du fonds d’aide cinématographique au titre de la première session de l’année 2019 sont désormais dévoilés.

Au total, 23 projets sont retenus par la commission d’aide à la production des œuvres cinématographiques et soutenus à hauteur de 2 milliards et 145 millions de dirhams. En effet, la commission a accordé des avances sur recettes avant production à 5 projets. Il s’agit «Backstage» de Khalil Benkirane et Atef Ben Mahmoud. Celui-ci obtient un montant de quatre millions de dirhams (4.000.000 DH). Le même montant est accordé au projet du film de long métrage «Alaadine» de Ali El Mejboud, au projet du film de long métrage «Redempton Day» de Hicham Hajji et «Jrada Malha» de Driss Roukh.

De plus, un montant de deux cent mille dirhams (200.000 DH) est accordé au court métrage «L’effet Papillon» de Ali Benjelloun. En ce qui concerne les projets bénéficiaires de la contribution à l’écriture de scénario, on retrouve le long métrage «Touda» de Daoud Aoulad Sayd. Celui-ci s’est vu accorder un montant de cent mille dirhams (100.000 DH). Ce montant est attribué également pour l’écriture du scénario du film de long métrage «Regarde-moi» de Ayoub Lahnoud. La commission a réservé des subventions à la réécriture de scénario. En effet, 5 projets concernés dont chacun s’est vu attribuer un montant de quatre-vingt mille dirhams (80.000 DH). Il y a lieu de citer «Il était une fois à Casablanca» de Driss Chouika, «CUT» de Said Azar, «L’oasis des eaux gelées» de Raouf Sebbahi, «Rosalinda» de Hicham El Jebbari et «Triple A» de Jihane El Bahar.

Quant aux subventions consacrées aux films après production, la commission a accordé des montants à 4 projets. Il s’agit de «Zanzana» de Rabia El Jawahari (100.000 DH), «Night Walk» de Aziz Tazi ((800.000 DH), «Merci Laaziza» de Mohcine Besri et «Hala Madrid Visca Barça» de Abdelilah El Jaouhary. Enfin, la commission a réservé une aide consacrée aux films documentaires sur la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassanis avant production. Ainsi la liste contient 7 projets dont chacun a bénéficié d’une somme de 50.000 DH.

Parmi lesquels : «La porte ouverte» de Jawad Babili, «Juste de l’histoire» de Kouider Bennani, «Assa Malga Salihi» de Mohammed Raid El Meftahi.

Notons que la commission d’aide à la production des œuvres cinématographiques est constituée de Fatema Loukili, Bahaa Trabelsi, Sonia Terrab Nezha El Hadrami, Rachida Saadi, Souad Lamriki Majdouline El Alami, Charafddine Elaabidine, Abdennaji Mirani, Azzddine Hachimi Idrissi et Abdekhalek Sakhi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *