Guelmim : Le Festival international du film documentaire des droits de l’Homme délocalisé au Gabon

Guelmim : Le Festival international du film documentaire des droits de l’Homme délocalisé au Gabon

Cette décision intervient après le retour du Maroc au sein de l’UA

Selon un communiqué du Centre Sud pour le 7ème Art de Guelmim, initiateur de la 6ème édition du Festival international du film documentaire des droits de l’Homme de Guelmim, ce dernier sera organisé exceptionnellement au Gabon. Cette décision, précise la même source, intervient dans le sillage du retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA) et des efforts déployés par le Royaume, sous la conduite éclairée de SM Mohammed VI, au niveau de plusieurs pays du continent africain en faveur de l’unité africaine et du développement du continent.

La décision de délocaliser cette édition, en collaboration avec l’Instance nationale des droits de l’Homme, a été prise en considération de la profondeur des relations unissant le Royaume et le Gabon dans tous les domaines, et de l’importance de la culture dans la promotion de la coopération Sud-Sud, explique-t-on.

Elle tient aussi en compte le rôle que doit jouer la société civile en tant qu’acteur de la diplomatie parallèle et celui du 7e art en matière de développement de la communication et de l’entente et de promotion du dialogue et des relations cordiales entre les peuples, relève le texte.

Ce festival a pour objectif d’offrir un espace pour promouvoir le film documentaire comme moyen d’éducation et de dialogue, échanger les expériences, partager les préoccupations et encourager la culture de l’image et du son, faire connaître les dernières productions et rendre hommage aux professionnels.

Cette édition prévoit également l’organisation d’ateliers de formation au profit des jeunes cinéastes sur les métiers du cinéma, qui seront encadrés par des professionnels, et d’un débat sur l’impact du film documentaire dans la mémoire collective des peuples. Selon les organisateurs, cet événement s’efforce de s’enrichir par d’autres activités culturelles afin de le hisser au même niveau que d’autres événements cinématographiques nationaux qui ont déjà acquis une place importante dans le calendrier annuel des festivals importants.

Cette édition mettra aussi en lumière à travers les documents qui seront projetés la contribution des principes des droits de l’Homme dans le rapprochement des peuples du continent.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *