Interdiction de la projection du film «Exodus» dans les salles marocaines: Sarim Fassi Fihri dit tout

Interdiction de la projection du film «Exodus» dans les salles marocaines: Sarim Fassi Fihri dit tout

La décision d’interdire la projection du film «Exodus» ne relève pas du Centre cinématographique marocain (CCM). Voilà ce qu’a clairement expliqué Sarim Fassi Fihri, directeur du CCM.

«Les films projetés dans les salles marocaines sont autorisés par une commission indépendante constituée de cinq personnes dont un représentant du CCM mais aussi, un représentant des distributeurs, des producteurs, du ministère de la culture et un autre du ministère de la communication», a expliqué M. Fassi Fihri. De ce fait, le CCM n’est en aucun cas concerné par l’interdiction du film.

En effet, selon M. Fassi Fihri, «la commission a visionné une première fois le film environ cinq jours avant la date prévue à sa diffusion. Le représentant du ministère de la communication avait signalé une séquence qui peut être interprétée comme blasphématoire et la commission a décidé de revisionner le film avant de statuer». Il n’y a donc eu aucune intervention du CCM ni d’aucun ministère.

Par ailleurs, comme nous vous l’avions certifié dans plusieurs de nos précédents articles, M. Fassi Fihri a confirmé qu’aucune scène du film n’avait été tournée au Maroc.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *