Le Festival Travelling: Rétrospective, portraits d’artistes et grand angle au programme

Le Festival Travelling: Rétrospective, portraits d’artistes et grand angle au programme

Le Festival Travelling à Rennes met à l’honneur la ville du détroit et ses cinéastes

Envisagée comme une fenêtre ouverte sur le monde qui nous entoure, cette 28e édition s’attache à révéler toute la beauté et la complexité de «Tanger la blanche».

La 28ème édition du Festival Travelling à Rennes, prévue du 7 au 14 février 2017, célèbre le cinéma marocain et la puissance cinématographique de «Tanger, la ville blanche . Une thématique originale du festival, la fascinante «ville du détroit» est bien vivante et résolument tournée vers l’avenir. «Ville du cinéma (plus de 200 longs métrages internationaux y ont été réalisés), Tanger est un film à la frontière de plusieurs mondes : le politique et le poétique s’y confondent, la fabulation magique de l’image et les surgissements du réel s’y croisent», indiquent à ce sujet les initiateurs de cette manifestation cinématographique qui offre de nombreuses propositions culturelles.

De ce fait, Travelling propose un voyage à travers quatre perspectives :  rétrospective, portraits d’artistes et grand angle. La première donne à découvrir et redécouvrir une large sélection de films. Au programme de cette rétrospective, on retrouve «Le Grand Voyage» (Ibn as sabil) de Mohamed Abderrahman Tazi,  «Avec Matisse à Tanger» et «Gosse de Tanger (El Ayel) de Moumen Smihi, «Tanger, le rêve des brûleurs» et «Sur la planche» de Leila Kilani,  «Juanita de Tanger» de Farida Belyazid,  «Fissures» de Hicham Ayouch et «L’Armée du Salut» d’Abdellah Taïa. Travelling donne à découvrir également  l’histoire de la filmographie marocaine à travers des portraits de cinéastes marocains, à l’instar de Leila Kilani, Moumen Smihi, Faouzi Bensaïdi,  Hicham Lasri  et  Nabil Ayouch. Le public percevra le Maroc et ses multiples facettes à travers la section Grand Angle. Celle-ci propose Cinéma et musiques marocaines, Fables marocaines par le Ciné-Tambour , programme Omar Mahfoudi, Regard sur Tanger  et une sélection de vidéos réalisées par des étudiants marocains.

Outre ce focus consacré à la ville de Tanger, le Festival Travelling à Rennes propose plusieurs sections : une compétition francophone de courts métrages, une sélection de longs métrages en avant-première nationale, les comics et le cinéma et ComiXity. D’édition en édition, Travelling poursuit son travail inlassable de découverte pour offrir une sélection sensible et poétique d’œuvres cinématographiques. Envisagée comme une fenêtre ouverte sur le monde qui nous entoure, cette 28e édition s’attache à révéler toute la beauté et la complexité de «Tanger la blanche», ville fascinante, carrefour d’influences et source d’inspiration toujours renouvelée pour les artistes de tout horizon. «La singularité de Travelling réside également dans sa capacité à créer des passerelles entre le public et les professionnels autour de propositions qui explorent sans cesse toutes les facettes du cinéma», soulignent les initiateurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *