«Les Vieux Chums» de Claude Gagnon en tournage au Maroc

«Les Vieux Chums» de Claude Gagnon en tournage au Maroc

La fiction canadienne mettra en vedette Hassan El Fad et Houda Rihani

«Il s’agit d’un film où la mort est présente, mais c’est un film très serein, lumineux et avec beaucoup d’humour. Ce qui se passe se fait dans un climat très positif».

La production canadienne «Les Vieux Chums» de Claude Gagnon est actuellement en plein tournage au Maroc, indique l’agence de production «Objectif 9». Cette fiction a été tournée également au Québec en juin 2019, tandis que le tournage au Maroc a débuté à Imsouane le 22 juillet et prendra fin le 27 juillet. En effet, la première capsule de ce film a été tournée selon le réalisateur, avec les trois comédiens principaux. «Les trois premières scènes ont réuni les personnages principaux Patrick Labbé, Paul Doucet et Hassan El Fad.

Avec cette équipe mixte de Québécois et de Marocains, tout s’est très bien déroulé et nous avons eu de superbes scènes au Maroc», explique le réalisateur via une vidéo postée sur sa page Facebook. En plus des comédiens cités, le cinéaste a recruté pour son film d’autres vedettes à l’instar de l’actrice marocaine Houda Rihani, Pierre Curzi, Marie-Pier Labrecque, Natasha Kanapé Fontaine, Geneviève Rochette, Marie-Hélène Thibault, Emmanuel Auger et Luc Proulx.

D’ailleurs, il raconte à travers son film l’histoire de Pierrot, 50 ans, qui après 10 ans passés au Maroc sera confronté prématurément à une maladie en phase terminale et reviendra dans sa ville natale pour fermer les livres et solliciter l’aide de Jacques, son ami d’enfance, pour bien finir ses jours. «Il s’agit d’un film où la mort est présente, mais c’est un film très serein, lumineux et avec beaucoup d’humour. Ce qui se passe se fait dans un climat très positif», souligne le cinéaste à propos de son film. Par ailleurs, «Les Vieux Chums» est une production financée par le Conseil des arts du Canada et le Conseil des arts et des lettres du Québec, avec la collaboration de l’UDA, l’AQTIS et la DGC.

De plus, la société Magic Pictures du producteur Khalil Lougmani assure la production exécutive au Maroc, alors que la direction de production est assurée par Naima Alaoui. Il faut noter que le réalisateur Claude Gagnon, sélectionné à quatre reprises au Festival international de Berlin, a reçu la Bourse de Carrière Michel Brault du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2014. Il est le seul Québécois et Canadien récipiendaire du Grand Prix des Amériques décerné par le Festival des films du monde de Montréal pour son film «Kenny».  Ses films ont été vus et primés dans d’innombrables festivals internationaux et distribués partout à l’étranger au fil des ans. En 2018, il a présidé le jury du Festival international du film d’Al Hoceima.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *