Montréal: Le Maroc à l’honneur au Festival du cinéma Vues d’Afrique

Montréal: Le Maroc à l’honneur au Festival du cinéma Vues d’Afrique

Cinq nouveaux films marocains seront à l’affiche de la rencontre. Ces productions concourront aux côtés d’une centaine d’œuvres de 37 pays.

Bonne nouvelle, le 7ème art marocain sera à l’honneur du 14 au 23 avril à Montréal. Ce sera à l’occasion du Festival du cinéma international Vues d’Afrique. «C’est une volonté commune entre les initiateurs de cet événement d’envergure et le Centre Dar Al Maghrib, qui a mis le Royaume au cœur de cette 33ème édition du genre», a expliqué Jaafar Debbarh, directeur de Dar Al Maghrib. C’était lors d’un point de presse dans les locaux du centre culturel marocain pour la présentation de la rencontre. Géraldine Le Chêne, DG du festival Vues d’Afrique, précise pour sa part que cela fait deux ans que l’idée du choix du Maroc comme pays d’honneur de la manifestation est envisagée, discutée et préparée. Il est, en effet, important pour concourir dans la manifestation cinématographique, plus grande du genre en Amérique du Nord, de présenter des productions conçues il y a moins de deux ans, jamais encore sorties en salle et disposant de sous-titrage en langue française.

Ce seront ainsi cinq nouveaux films marocains qui seront à l’affiche de la rencontre. Ces productions concourront aux côtés d’une centaine d’œuvres de 37 pays au total. Fictions, documentaires, longs et courts métrages, tous les genres cinématographiques seront représentés. C’est le film «La main de Fadma», réalisé par Ahmed El Maanouni, qui donnera le coup d’envoi du festival le 14 avril.

Outre les productions cinématographiques qui seront projetées et dans la course, cette 33ème édition sera à plus d’un titre marocaine. La marraine du festival n’est autre que la célèbre chanteuse marocaine Leila Gouchi qui va à la rencontre du public du festival avec du nouveau dans son répertoire. L’artiste a dévoilé en effet, fin février dernier à Montréal, sa nouvelle chanson intitulée «Liyam» et enregistre déjà plus d’un million de vues de son clip réalisé à l’occasion de sa nouvelle production. Abderrahim Benhalima, artiste-peintre designer, a mis aussi de son côté en avant le talent artistique marocain en remportant le concours de l’affiche du festival. C’est son œuvre intitulée «Nouvel horizon» exprimant la thématique de la paix, qui a été retenue pour cette 33ème édition.

En marge des projections, la production cinématographique marocaine et son positionnement en Afrique seront également au cœur du débat lors d’un colloque le 20 avril au Centre culturel Dar Al Maghrib. Au niveau des autres pays participants, parmi les faits marquants sur ce plan, la présentation hors compétition du film «Adult’air»- le témoin de mariage de Sosthene Ngokila qui n’est autre que l’ambassadeur du Gabon au Canada et auteur de cette œuvre. Présent à la conférence de presse de lancement du festival à Dar Al Maghrib, il a dévoilé à l’assistance que le7ème art le passionne et qu’il est cinéaste en herbe. Le film «Adult’air» est sa deuxième production et déjà il travaille sur une  troisième œuvre, nous a-t-il révélé. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *