Nouveau long-métrage: Hamid Basket fait dans le thriller psychologique et humain

Nouveau long-métrage: Hamid Basket fait dans le thriller psychologique et humain

Hamid Basket a eu recours à un chef opérateur et un data manager italiens pour les besoins de son film financé totalement par des fonds marocains.

Le nouveau long-métrage «Le papillon» du réalisateur marocain Hamid Basket, en post-production, traite d’un genre rarissime au Maroc. «Il s’agit d’un thriller psychologique et humain à la fois mettant en duel un inspecteur de police judiciaire et un psychologue», précise à ALM Hamid Basket en établissant un lien entre l’intrigue de son œuvre cinématographique et son intitulé. «L’histoire du film tourne autour du feu. Il est question de savoir qui, de l’inspecteur ou du psychologue va être brûlé», détaille le réalisateur qui prend son film, malgré sa simplicité, pour une œuvre  «sensible sur un terrain glissant». 

Cette intrigue a été inspirée au cinéaste par la scénariste Nadia Houda et le chroniqueur Mohamed Laâroussi. «Nous avons, moi et Mohamed Laâroussi, réécrit le scénario», ajoute Hamid Basket ayant eu recours à un chef opérateur et un data manager italiens pour les besoins de son film financé totalement par des fonds marocains.

De surcroît, le réalisateur a, selon ses dires, reçu «une promesse d’un producteur italien pour la post-production du film». «C’est compliqué vu la situation de crise actuelle. Les Italiens ne peuvent rentrer qu’à 15%. C’est un pourcentage qui demeure minime», poursuit Hamid Basket qui tempère ses propos en allusion aux fonds étrangers pour le financement du film.

A propos des rôles principaux dans «Le papillon», le réalisateur indique s’être  entouré d’un casting marocain comportant quelques surprises. «Mon film rassemble l’actrice marocaine d’origine portugaise, Sara Perles, la chanteuse Samira El Kadiri, Rachid El Ouali, ainsi que Saida et Hafida Baâdi», détaille le cinéaste en rappelant que l’expérience cinématographique de la soprano, également lauréate de l’Isadac, est première en son genre. «Elle va chanter quatre chansons à elle dans le film. C’est aussi le personnage principal dans ce long-métrage», ajoute Hamid Basket qui considère «Le papillon», qu’il a conçu avec beaucoup d’amour et de passion, en tant qu’un plus pour sa carrière cinématographique.   

Pour rappel, la sortie de ce nouveau film est prévue, selon le réalisateur, en octobre 2017.

Entre-temps, Hamid Basket pense déjà à l’intrigue d’un prochain film. «Je suis en pleine préparation d’un nouveau long-métrage qui relatera une histoire dont les faits se déroulent dans la campagne. Elle allie deux femmes, chacune ayant ses souffrances et victoires à la fois», conclut le cinéaste.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *