Pour accompagner les réalisateurs émergents de la région : Le FIFM accueille du 2 au 5 décembre «Les Ateliers de l’Atlas»

Pour accompagner les réalisateurs émergents de la région : Le FIFM accueille du 2 au 5 décembre «Les Ateliers de l’Atlas»

La 14ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM), prévue du 30 novembre au 8 décembre, inaugure la première édition des «Ateliers de l’Atlas».

Il s’agit d’un programme industrie et développement ayant pour but l’accompagnement de projets de films et de films en postproduction permettant aux réalisateurs une accélération des mises en production, une meilleure connaissance du marché et un renforcement de leur network. «Entièrement dédiés au cinéma d’Afrique et du Moyen-Orient, les Ateliers de l’Atlas sont à la fois une plate-forme créative et professionnelle au service des cinéastes et un lieu d’échanges entre les professionnels internationaux et les talents régionaux», indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Et d’ajouter que «ces ateliers sont conçus pour accompagner les réalisateurs émergents de la région dans la préparation de leur premier, second ou troisième long métrage (fiction ou documentaire), qu’ils soient accompagnés d’un producteur ou seuls». Dans ce sens, cette édition connaîtra la participation de 8 projets en développement et 6 films en postproduction, originaires de 9 pays. Parmi ces 14 projets, figurent 5 films marocains sélectionnés suite à un appel à projets national auquel 50 candidatures ont été soumises. Et parmi ces 5 projets marocains, trois sont initiés par des femmes. En effet, pendant les Ateliers, les réalisateurs bénéficient d’une journée de consultation individuelle et sur mesure avec des professionnels qui leur apportent un regard artistique ainsi que le point de vue de l’industrie.

«L’accompagnement prend en compte les besoins spécifiques de chaque projet dans la perspective de sa réalisation et de sa mise en production. Les réalisateurs des films en postproduction ont des consultations avec des monteurs, des compositeurs de musique de films, des vendeurs internationaux, des diffuseurs, des sélectionneurs de festival», souligne-t-on. Par ailleurs, les Ateliers de l’Atlas mettent à l’honneur la musique de film afin de sensibiliser au travail de composition de musique à l’image. «L’objectif est d’encourager les réalisateurs sélectionnés à réfléchir à l’univers musical de leur film mais aussi de susciter des collaborations artistiques régionales en présentant des compositeurs de talent», explique-t-on.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *