Premier Festival national du film documentaire sur la culture sahraouie hassanie

Premier Festival national du film documentaire sur la culture sahraouie hassanie

Organisé par le Centre cinématographique marocain, ce festival vient pour revaloriser les spécificités de la culture sahraouie hassanie, conformément aux Hautes orientations royales contenues dans le discours de la Marche Verte prononcé par le Souverain. Il cherche à consolider le processus de concrétisation des dispositions de la nouvelle Constitution, qui a insisté sur la diversité de la culture marocaine, notamment la dimension hassanie en tant que composante de l’identité nationale.

Au long de trois jours, le festival a offert un espace pour promouvoir le film documentaire sur le Sahara, et pour échanger les expériences, partager les préoccupations et encourager la culture hassanie, et faire connaître les dernières productions locales.

Outre la compétition officielle, plusieurs activités ont été au menu, dont une conférence et des ateliers de formation sur le film documentaire au profit des membres du club des producteurs audiovisuels au Sahara pour renforcer les capacités de ces professionnels dans la perspective de mettre en place une industrie médiatique forte dans la région.

La cérémonie d’ouverture de ce festival s’est déroulée en présence notamment de Mustapha El Khalfi, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, des directeurs du Centre cinématographique marocain et de l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel et du cinéma ainsi que des professionnels.

Par l’occasion, M. El Khalfi a annoncé la mise en place d’une annexe de formation en audiovisuel et cinéma, en partenariat avec l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel et du cinéma et l’OFPPT, ainsi que l’ouverture prochainement de deux délégations régionales du Bureau marocain des droits d’auteurs (BMDA) à Laâyoune et Dakhla, conformément aux standards internationaux de l’OMPI et de l’Unesco, relatifs à la protection des droits d’auteur, la préservation de la propriété intellectuelle et la valorisation du patrimoine créatif.

A noter que le département Communication a consacré une enveloppe budgétaire de 15 millions de dirhams pour la réalisation de documentaires sur le Sahara.

Ce projet vise à développer la qualité des productions cinématographiques marocaines et à faire connaître au grand public la culture sahraouie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *