«Projeter Camping 3 au Maroc n’était pas une bonne idée», selon Dubosc

«Projeter Camping 3 au Maroc n’était pas une bonne idée», selon Dubosc

«Projeter Camping 3 en avant première au Maroc n’était pas une bonne idée», c’est ce qu’a déclaré dans une interview au Figaro.

«Culturellement, c’est difficile! Certains n’étaient pas encore prêts à regarder des gens en maillot de bain et sont sortis. Camping 3 interdit aux moins de 16 ans au Maroc, ça fait plus sourire que… C’est presque la dernière blague de Camping!», a-t-il souligné dans cette entretien publié avant la sortie du film mercredi 29 juin.

Pour le comédien français, aujourd’hui, on peut rire de tout, mais cela dépend avec qui… même parmi ses amis. « On le sait tous, c’est surtout un problème de culture: un juif va pouvoir faire rire les juifs ; un musulman, des musulmans… Un chrétien aura plus de mal avec les chrétiens», a-t-il relevé.

Franck Dubosc avait suscité une polémique ont parlant de «retard culturel» après la projection de Camping 3 à Marrakech. Il s’est par la suite excusé: «Chers amis marocains (et autres), je suis désolé […] pour mes propos malheureux et déplacés sur le “retard culturel” de votre pays […]. Ils sont les dires d’un homme blessé […] qui voit son nouveau bébé interdit aux enfants dans un pays qui m’a si souvent accueilli».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *